La Bourse de Paris progressait de 0,24 % ce matin, après trois séances d'affilée dans le vert qui l'ont conduite au plus haut depuis novembre 2000. A 09H35, l'indice CAC 40 prenait 15,14 points à 6.249,28 points. La veille, la cote parisienne avait progressé de 0,41 %.

A la Bourse de Francfort, l'indice Dax gagnait 0,48 %, à 15 328.16 points vers 10H00 (8H00 GMT), tandis que le FTSE-100 de la Bourse de Londres atteignait les 7 004.51 points, en augmentant de 0,30 %. De son côté, le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles grimpait de 0,61 %, à 3 965.35 points.

"La séance boursière du jour s'annonce calme de part et d'autre de l'Atlantique" au lendemain de nouveaux records enregistrés à Wall Street, souligne Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

"La baisse des taux américains hier alors que les Etats-Unis ont publié d'excellentes statistiques a surpris les investisseurs", ajoute-t-il, mais constituent "un contexte idéal pour Wall Street, qui peut continuer de battre des records".

La reprise se confirmait également en Chine, dont le produit intérieur brut (PIB) a bondi de 18,3 % sur un an au premier trimestre, même si ce chiffre est à nuancer dans la mesure où l'activité était paralysée l'an dernier par l'épidémie.

Autant de statistiques économiques confortant les investisseurs dans leur anticipation d'une forte reprise en dépit de perspectives moins reluisantes en Europe.

Les publications de résultats se poursuivent en outre des deux côtés de l'Atlantique. Après L'Oréal et Fnac Darty hier soir à Paris, ce sera au tour de la banque américaine Morgan Stanley de se prêter à l'exercice ce vendredi.