La Bourse de Paris reprenait des couleurs (+0,62 %), aidée par la clôture positive de Wall Street la veille, dans un marché continuant à s'interroger sur l'horizon de la reprise européenne dans un contexte de déploiement poussif de la vaccination.

A 09H30 (08H30 GMT), l'indice vedette CAC 40 gagnait 36,86 points à 5.989,27 points, au lendemain d'une clôture à l'équilibre (+0,09 %).

"Malgré les craintes sur la croissance européenne qui se sont traduites par un retrait des bourses récemment, les marchés restent assez calmes", juge Sebastian Paris Horvitz, stratégiste chez LBPAM.

Ainsi, en dépit d'"une conjoncture plus dégradée qu'anticipé" en Europe "à cause de la crise sanitaire, les conditions sont toujours réunies pour que les cours rebondissent dans les mois qui viennent, en s'appuyant sur une accélération importante des vaccinations", poursuit-il.

L'Union européenne, confrontée à des problèmes de livraisons de vaccins au coeur d'un vif différend entre Bruxelles et Londres, s'est dite prête jeudi à bloquer les exportations d'AstraZeneca, lors d'un sommet virtuel auquel a participé le président américain Joe Biden qui a annoncé le doublement de son objectif de vaccinations.

L'optimisme parisien était partagé par ses voisins européens. A la Bourse de Francfort, le DAX s'appréciait de 0,76 %. Du côté de la Bourse de Londres, le FTSE-100 grimpait également de 0,65 %. Quant à la Bourse de Bruxelles, elle faisait encore mieux puisqu'elle le BEL 20 affichait une hausse de 0,96 % à 10H15 (9H15 GMT).