Donald Trump a annoncé tôt dans la matinée sur Twitter sa mise en quarantaine après avoir été contrôlé positif au coronavirus, ainsi que son épouse, Melania.


Cette nouvelle "entraîne beaucoup trop d'incertitudes, en plein pendant dans la campagne présidentielle", estime Jochen Stanzl, analyste pour CMC Market.

"Si l'état de santé [de Donald Trump] s'aggrave, la situation pourrait nettement se compliquer", abonde Milan Cutcovic, analyste pour Axitrader.

En zone euro, la Banque centrale européenne a annoncé vendredi une série d'expérimentations pour se "préparer" à l'émission éventuelle d'un euro numérique.

"Nous devons nous tenir prêts à émettre un euro numérique si cela s'avère nécessaire", a affirmé la présidente de la BCE, Christine Lagarde, citée dans un communiqué.

Un euro numérique serait une forme électronique de monnaie de banque centrale qui, à l'instar des billets de banque, "permettrait à tous - ménages comme entreprises - d'effectuer leurs paiements quotidiens rapidement, facilement et en toute sécurité", explique l'institution.

Le point à l'ouverture:

La Bourse de Paris a ouvert en net repli vendredi (-1,13%). A 9h, l'indice CAC 40 perdait 54,61 points à 4.769,43 points. La veille, la place parisienne avait fini sur des gains modérés (+0,43%);

La Bourse de Francfort a ouvert en forte baisse, le Dax perdant 1,00%. A 9h20, l'indice vedette perdait 127,88 points à 12.602,89 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes chutait de 1,09% à 27.050,29 points;

La Bourse de Londres a ouvert en baisse. L'indice FTSE-100 des principales valeurs cédait 0,71% à 5.837,74 points vers 9h40.