La Bourse de Paris poursuivait son avancée (+0,88 %). A 09H16, l'indice vedette parisien CAC 40 gagnait 50,90 points à 5.860,63 points au lendemain d'une petite hausse de 0,29 %.

De son côté, la Bourse de Francfort a dépassé son record à l'ouverture, le Dax prenant 0,99 % à 14.179,96 points, sur un marché galvanisé par des espoirs de reprise et rassuré par la stabilisation des taux longs sur le marché obligataire. Le FTSE-100 de la Bourse de Londres affichait +1,15 % vers 10H00 (9H00 GMT) à 6 689.62 points, tandis que le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles gagnait +0,55 % à 3 842.28 points.

La veille, si "les valeurs technologiques ont entaché l'humeur à Wall Street", en Europe, "les investisseurs ont été inspirés par la stabilisation du marché de la dette souveraine", souligne David Madden, analyste chez CMC Markets.

La semaine dernière, la puissante montée des rendements des emprunts souverains avait menacé la tendance haussière sur les marchés actions.

Depuis le début du mois, la tension des taux sur le marché obligataire s'est apaisée mais il faudra "encore rester vigilant dans les séances à venir concernant la trajectoire des marchés actions", prévient Christopher Dembik, directeur associé chez Berenberg.

Du positif sur le front sanitaire

Pour l'heure, des nouvelles positives sur le front sanitaire aux Etats-Unis laissent espérer un retour à la vie normale.

Le président américain Joe Biden a promis qu'il y aurait suffisamment de vaccins contre le Covid-19 pour tous les adultes du pays dès "fin mai". Dans la foulée, l'Etat du Texas a annoncé la levée prochaine de l'obligation de porter un masque et la réouverture totale de ses commerces.

En attendant, l'activité dans les services est tombée le mois dernier en Chine à son plus bas niveau depuis 10 mois, selon l'indice d'activité des directeurs d'achat (PMI).

Les investisseurs réagiront dans la journée aux PMI des services de février en zone euro et à l'activité dans les services ISM aux Etats-Unis.

Le rapport mensuel ADP sur les créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis en février sera également très suivi.