Invectives, railleries, attaques personnelles: le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden a offert mardi un spectacle particulièrement chaotique à 35 jours d'une élection présidentielle américaine sous haute tension.

Par conséquent, "les investisseurs craignent de plus en plus que l'élection elle-même ne se termine dans le chaos si Trump n'accepte pas une éventuelle défaite", remarque Milan Cutkovic, analyste chez AxiTrader.

"Les investisseurs vont maintenant se focaliser sur des éléments plus probants tels que les chiffres de l'emploi américain de septembre qui seront publiés vendredi, ainsi que le début de la saison des résultats d'entreprises pour le 3ème trimestre", poursuit-il.

Un signal positif mais qui a moins retenu l'attention est venu de l'activité manufacturière en Chine qui s'est inscrite en septembre à son plus haut niveau depuis sept mois et a dépassé les attentes, confirmant la reprise de l'activité dans le pays.

Au Japon, la production industrielle a augmenté de 1,7% en août sur un mois, une hausse légèrement supérieure aux attentes qui confirme la reprise économique d'une économie nippone plombée par la pandémie de coronavirus.

Autre indicateur favorable aux-Etats-Unis : la confiance des consommateurs s'est nettement améliorée en septembre et bien plus que prévu après deux mois consécutifs de dégradation.

Au cours de cette séance, les investisseurs surveilleront les ventes au détail en Allemagne (août), l'inflation en zone euro (septembre) et la dernière estimation de croissance (2ème trimestre) en Grande-Bretagne et aux États-Unis.

L'attention continuera aussi de se porter sur la progression des discussions au Congrès au sujet d'un nouveau plan américain de relance de l'économie alors que la pandémie mondiale n'est toujours pas endiguée.

Le point à l'ouverture:

La Bourse de Francfort évoluait mercredi en baisse, le Dax perdant 0,34%. A 9h15, l'indice vedette reculait de 44,0 points à 12.781,81 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes cédait 0,31% à 26.887,12 points;

La Bourse de Paris a poursuivi son repli mercredi à l'ouverture (-0,80%). A 9h, l'indice CAC 40 perdait 38,88 points à 4.793,19 points. La place parisienne avait terminé en baisse de 0,23% mardi.