La Bourse de Paris a commencé la séance en petite hausse (+0,25%), tirée par de bons résultats d'entreprises, après ses fortes variations des deux jours précédents.

A 09H50, l'indice CAC 40 prenait 14,33 points, à 6 353,80 points. Mercredi, il avait fortement rebondit de 1,40 %.

"Les statistiques macroéconomiques en Europe et évidemment aux Etats-Unis continuent de soutenir les marchés, tout comme les résultats des entreprises qui jusqu'à maintenant ressortent bien plus robustes qu'attendu", constate Sebastian Paris Horvitz, analyste chez LDPAM.

Les valeurs pharmaceutiques, stables pour l'instant en Europe, pourraient être sous pression jeudi, après une déclaration de l'administration Biden qui s'est dit favorable à la levée des protections de propriété intellectuelle pour les vaccins contre le Covid-19, afin d'accélérer la production et la distribution des précieux sérums dans le monde.

Cette prise de position, décriée par la Fédération internationale de l'industrie pharmaceutique, arrive après une réunion du G7 à l'issue de laquelle les grandes puissances n'ont pas annoncé d'aide supplémentaire au partage des vaccins demandée par l'OMS.

La Bourse de Francfort démarrait également dans le vert, le DAX prenant 0,46 % à 15 240,23 points. La Bourse de Londres engrangeait 0,22 % à l'ouverture, plaçant le FTSE-100 à 7 055,83 points. La Bourse de Bruxelles faisait encore mieux, le Bel 20 s'appréciant de 0,74 % à 4 043,91 points.