La Bourse de Paris ouvre en baisse de 0,07%, à 5.563,04 points.

La Bourse de Londres ouvre également en baisse (-0,58%), tout comme le Bel20 qui suit le mouvement (-0,28%).

La Bourse de Francfort ouvre quant à elle sans direction (+0,14%).

"Sans impulsion de Wall Street, il ne se passe pas grand chose", résume Milan Cutkovic, analyste pour Comdirect.

Au lendemain de sa fermeture pour Thanksgiving, la Bourse de New York fermera plus tôt que d'habitude vendredi, ce qui devrait peser, comme jeudi, sur le volume d'échange en Europe. 

"Les volumes sur les marchés européens et américains risquent d'être faibles puisque les Etats-Unis auront une séance réduite", note Naeem Aslam, analyste chez Avatrade.

Cette journée de vendredi est traditionnellement celle du "Black Friday", où les commerces rivalisent de promotion et où les ventes en ligne devraient battre de nouveaux records.

Les investisseurs prenaient des bénéfices après la hausse de début de semaine grâce aux perspectives d'une transition vers l'administration Biden aux Etats-Unis et les nouvelles rassurantes sur les vaccins contre le Covid-19.

Mais, "le chemin sera long vers le retour à normale", prévient M. Aslam.