La Bourse de Paris a ouvert en nette hausse de 1,08%. A 9H00, l'indice CAC 40 progressait de 51,33 points à 4.824,17 points. Mardi, il avait échoué à rebondir, perdant 0,40%, sa cinquième baisse consécutive.

La Bourse de Francfort évoluait en hausse, le Dax gagnant 1,05%. Vers 07H27 GMT, l'indice vedette progressait de 132,27 points, à 12.726,66 points. Le MDax des valeurs moyennes prenait de son côté 0,71%, à 26.789,01 points. Le Dax avait fini en hausse de 0,4% mardi après une lourde baisse en début de semaine.

"La meilleure évolution des échanges tardifs aux Etats-Unis a pû donner une impulsion", note Andreas Lipkow, analyste chez Comdirect.

Toutefois, "une attitude attentiste domine, car beaucoup de sujets politiques planent sur les marchés", ajoute-t-il.Wall Street est parvenue à repartir mardi grâce aux valeurs technologiques, le Nasdaq reprenant 1,71%.

Les pays européens sont depuis plusieurs jours contraints de prendre des mesures pour tenter d'endiguer ou de limiter le retour en force de l'épidémie de Covid-19, ce qui continue de peser sur les marchés.

Des confinements locaux et partiels ont commencé dans des régions en Espagne ou au Royaume-Uni, et le premier ministre anglais Boris Johnson a présenté mardi des mesures de restriction. Les pubs et restaurants doivent fermer dès 22H, et le télétravail est de nouveau encouragé.

Face à cela, "la perception croissante du marché est que les banques centrales ont déjà fait leur maximum et qu'en cas de crise sanitaire plus aigüe, on voit mal quel levier pourrait être actionné pour soutenir l'activité économique" s'inquiètent les économistes de Saxo Banque.