La Bourse de Paris a ouvert à l'équilibre. A 09H00, l'indice CAC perdait 0,84 point à 5.052,88 points. La veille, il avait progressé fortement de 1,79%.

La Bourse de Francfort évoluait en légère hausse, le Dax gagnant 0,11%. Vers 07H05 GMT, l'indice vedette progressait de 14,85 points, à 13.115,13 points, consolidant ainsi la marque des 13.000 points reconquise la veille. Le MDax des valeurs moyennes lâchait de son côté 0,16%, à 27.522,37 points.

La Bourse de Londres gagnait du terrain dans les premiers échanges (+0,21%), poursuivant son ascension grâce à la faiblesse de la livre sur fond de craintes d'un échec des négociations sur le Brexit. Vers 07H20 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs prenait 12,75 points à 5.950,15 points.

"La question du jour: comment vont se comporter les marchés américains après les deux dernières séances de la semaine dernière?", explique Tangi Le Liboux, analyste du courtier Aurel BGC.

Les deux dernières séances de Wall Street ont été marquées par de fortes prises de bénéfices sur les valeurs technologiques, grandes gagnantes du rebond des marchés. Le mouvement avait brisé l'élan en Europe, dont les places avaient terminé à chaque fois en baisse malgré de forts gains en séance.

"Il n'est pas impossible que la baisse soit terminée à très court terme mais il est également possible de s'attendre à des répliques dans les jours et les semaines à venir" note M. Le Liboux. Selon lui, "l'épisode de la semaine dernière a montré qu'il existait des fragilités sur le marché américains", notamment "des paris haussiers hasardeux".

Les interrogations sur la valeur des actions technologiques ont entraîné un début de rotation sectorielle, avec un retour sur le devant des valeurs cycliques, les plus sensibles à la conjoncture et qui ont été très touchées par la crise depuis début novembre.

En Europe, l'espoir que la politique monétaire extrêmement souple de la Banque centrale européenne va se poursuivre "suscite de la bonne humeur dans la salle des marchés", ajoute Milan Cutkovic, analyste chez AxiTrader.. La BCE sous la houlette de Christine Lagarde devrait "promettre de nouvelles mesures" jeudi tout en "mettant en garde contre un euro trop fort", conclut l'analyste.