Les Bourses européennes ouvrent en recul jeudi matin, la propagation de l'épidémie aux Etats-Unis faisant craindre le pire pour la première économie mondiale, malgré le plan de relance historique approuvé par le Sénat américain.

La Bourse de Bruxelles ouvrent dans le rouge (-1,95%). Vers 9h30, le Bel20 perdait environ 2,5%, passant sous les 2.850 points.

La Bourse de Paris est repassée dans le rouge (-2,25%). A 09H00 (08H00 GMT), l'indice CAC 40 reculait de 99,51 points à 4.332,79 points. La veille, il avait fini en nette hausse de 4,47%.Wall Street a pour sa part terminé en ordre dispersé, l'indice vedette Dow Jones ayant terminé dans le vert, tout comme le S&P, tandis que le Nasdaq a légèrement reculé.

La Bourse de Francfort a ouvert en baisse, le Dax perdant 1,76%, rattrapée par ses inquiétudes sur la pandémie de coronavirus, après deux séances consécutives à la hausse grâce aux soutiens monétaires des banques centrales et budgétaires des États. A 08h11 GMT, l'indice vedette chutait de 173,52 points à 9.700,74 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes perdait 0,47% à 20.665,21 points. Depuis le début de l'année, l'indice boursier allemand a perdu 26,78%.

La Bourse de Londres perdait du terrain (-2,61%), après avoir fortement rebondi ces deux derniers jours. Vers 08H15 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs perdait 148,72 points à 5.539,48 points.

"La tendance négative du matin est à mettre sur le compte de la propagation quasi incontrôlée du virus aux Etats-Unis et en particulier à New York, qui se confine de plus en plus", a estimé dans une note John Plassard, spécialiste de l'investissement chez Mirabaud.

Mercredi, les marchés européens avaient pourtant "enregistré leur deuxième séance de gains décents, aidés par la perspective de dépenses de relance plus importantes", en particulier en Allemagne et aux Etats-Unis, a rappelé M. Hewson.