La Bourse de Paris s'affaiblissait (-0,95 %) en attendant des éclaircissements sur la position de la Réserve fédérale américaine (Fed) concernant l'inflation prévus dans la soirée.

A 09H22, l'indice CAC 40 lâchait 60,20 points à 6 293,47 points, après deux séances consécutives de recul dans un environnement de marché focalisé sur l'évolution des prix et la déstabilisation des cryptomonnaies.

"Les investisseurs se tiennent à l'écart et attendent la réunion de la Fed afin d'avoir davantage d'éléments leur permettant de modifier leurs expositions sur le marché", écrivent les experts de Saxo Banque dans une note.

Le compte-rendu de la dernière réunion monétaire de la Fed qui sera publié à 20H sera au centre de l'attention, dans l'espoir de pouvoir anticiper une réponse de l'institution et un calendrier de réaction.

"Si les marchés peuvent vivre avec une inflation un peu plus forte, ils auront du mal à gérer les tensions inflationnistes si elles se révèlent plus fortes que prévu et si jamais les taux poursuivent leur réappréciation", prévient Tangi le Liboux, analyste chez Aurel BGC.

Les déclarations des responsables de la Fed sont nombreuses ces derniers jours, et particulièrement scrutées dans le contexte actuel de craintes inflationnistes.

La Bourse de Francfort ouvrait aussi dans le rouge, le DAX perdant 0,96 % à 15 238,50 points. La Bourse de Londres réalisait une performance similaire, le FTSE-100 abandonnant 0,84 % à 6 975,36 points. La Bourse de Bruxelles faisait encore moins bien que ses voisins, le Bel 20 reculant de 1,25 % 4 023,16 points.