La Bourse de Paris a ouvert en hausse de 0,26 % jeudi, les investisseurs saisissant des opportunités d'achat après le net repli de la veille.

A 10H50, l'indice CAC 40 montait à 6 278,94 points. Mercredi, il avait reculé de 1,43 %, après avoir perdu plus de 2 % au cours d'une séance marquée par la nervosité des investisseurs avant la publication du compte-rendu de la banque centrale américaine.

"Les investisseurs semblent pris dans un 'no man's land' d'indécision entre l'optimisme de la réouverture économique et l'inquiétude de voir les banques centrales agir trop tard pour faire face à une poussée inflationniste", décrypte Michael Hewson, analyste chez CMC Markets UK.

Selon le compte-rendu, publié mercredi, du Comité monétaire de la Réserve fédérale du 28 avril, des responsables de la Fed commencent à se demander s'il ne sera pas bientôt temps d'envisager un plan pour réduire les achats de bons du Trésor et autres actifs par la banque centrale, si l'économie américaine continue de s'améliorer à ce rythme.

Pour Tangi Le Liboux, stratégiste chez Aurel BGC, les marchés ont été résistants à la publication de ce compte-rendu, "pourtant, les investisseurs étaient sans doute nombreux à considérer que le débat sur le tapering (tour de vis monétaire) au sein de la Fed n'interviendrait pas avant plusieurs mois".

La Bourse de Francfort réalisait la meilleure ouverture, le DAX s'appréciant de 0,39 % à 15,165,56 points. La Bourse de Londres se montrait plus timorée, le FTSE-100 grappillant 0,08 % à 6 955,98 points. Enfin, la Bourse de Bruxelles ouvrait à l'équilibre (-0,01 %), le Bel 20 se maintenant à 4 020,76 points.