La Bourse de Bruxelles a ouvert dans le rouge (-0,63%). L'indice Bel 20 commençait à 3.478,87 points.

La Bourse de Paris a débuté en repli (-0,64%). A 09H00, l'indice CAC 40 perdait 32,46 points à 5.076,52 points. La veille, il avait fini sur un bond de 2,03%.

La Bourse de Francfort a ouvert en baisse, le Dax perdant 0,49%, avant la réunion de politique monétaire de la BCE. A 7h16, l'indice vedette chutait de 63,13 points à 12.867,85 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes perdait 0,15% à 27.036,95 points.

Les investisseurs retiennent leur souffle avant la tenue, dans l'après midi, de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE), qui devrait s'abstenir de nouvelles mesures anti-crise en zone euro, et privilégier le statu quo, avant la pause estivale.

Les marchés sont par ailleurs "toujours tiraillés entre les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, qui pourrait apporter un retour à la réalité, et les tensions géopolitiques entre la Chine et les Etats-Unis", analyse Andreas Lipkow, expert pour Comdirect.

Les tensions entre les deux premières économies mondiales se sont aggravées sur de multiples fronts ces dernières semaines, de l'imposition fin juin par la Chine d'une loi draconienne sur la sécurité nationale à Hong Kong, aux revendications territoriales de Pékin en mer de Chine méridionale, en passant par la répression des musulmans ouïghours dans le Xinjiang, dans le nord-ouest chinois.

Mercredi, les Etats-Unis ont annoncé des sanctions contre des employés du géant chinois des télécommunications Huawei, accentuant encore leurs pressions sur la Chine, qui a convoqué l'ambassadeur américain à Pékin.