Les Bourses européennes ouvrent en baisse jeudi, dans l'attente d'une décision de politique monétaire de la Banque centrale européenne et de ses prévisions économiques.

La Bourse de Paris a ouvert en recul jeudi (-0,56%). A 09H00 (07H00 GMT), l'indice CAC 40 cédait 28,2 points à 4.994,18 points. La veille, il a fini en nette hausse (+3,36%) à 5.022,38 points.

La Bourse de Francfort a ouvert en baisse jeudi, le Dax perdant 0,63%, après plusieurs séances en forte hausse. A 7h13 GMT, l'indice vedette perdait 78,14 points à 12.409,22 points, tandis que le MDAX des valeurs moyennes chutait de 0,53% à 26.535,53 points.

La Bourse de Londres marquait une pause avec les prises de bénéfices après avoir démarré la semaine en forte hausse grâce à l'optimisme accompagnant la perspective d'un déconfinement de l'économie. L'indice FTSE 100 cédait 0,22% à 6.368,27 points vers 07H40 GMT après avoir bondi de 2,6% la veille.

"Les yeux des investisseurs sont désormais tournés vers la réunion de la Banque centrale européenne aujourd'hui", estime Andreas Lipkow, expert pour ComDirect.

La BCE devrait renforcer jeudi, à l'occasion de sa réunion de politique monétaire, son arsenal de soutien à l'économie, dévastée par les mesures de confinement prises en mars et avril en raison de la pandémie de Covid-19.

Selon nombre d'analystes, le programme PEPP visant à limiter les effets de la pandémie, initialement doté de 750 milliards d'euros pour racheter des obligations publiques et privées, devrait être gonflé de 500 milliards d'euros.

En Allemagne, Berlin a annoncé mercredi un gigantesque train de mesures de 130 milliards d'euros sur deux ans pour stimuler son économie, comprenant notamment une baisse de la taxe sur la valeur ajoutée, des aides aux entreprises, une prime d'achat pour le secteur automobile, et des subventions aux familles.