La Bourse de Londres a ouvert en petite hausse à la veille de Noël et tandis que les investisseurs attendaient l'annonce d'un accord de Brexit après une nuit de négociations entre les émissaires britanniques et européens. L'indice FTSE-100 des principales valeurs gagnait 0,39% à 6521,07 points vers 08H15 GMT.

David Madden, analyste de CMC Markets, soulignait que la crise sanitaire continue à peser sur les marchés avec "une deuxième variante de Covid-19 identifiée au Royaume-Uni et qui pourrait poser des problèmes dans les semaines à venir (...) mais les investisseurs restent plus intéressés par la situation commerciale entre le Royaume-Uni et l'Union européenne".

La Bourse de Paris prenait 0,32% quelques minutes après l'ouverture, suspendue à l'annonce d'un accord sur le Brexit avant Noël, voire avant l'issue d'une séance de jeudi écourtée en raison du réveillon. L'indice parisien prenait 17,61 points à 5.545,20 points au lendemain d'une hausse de 1,11%. La place parisienne fermera ses portes à 14H00 (13H00 GMT).

Entre la clôture de mercredi et l'ouverture de jeudi, les marchés profitent "de l'optimisme sur le fait que le Royaume-Uni et l'Union européenne se rapprochent d'un accord" sur le Brexit, signale David Madden, analyste pour CMC Markets UK.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen devrait s'entretenir jeudi matin avec le Premier ministre britannique Boris Johnson après une ultime nuit de discussions, avec l'espoir d'arracher enfin un compromis historique. Cet échange est programmé en début de matinée "si tout va bien", a précisé une source européenne. Il pourrait être suivi d'une déclaration à la presse.