La Bourse de Francfort a ouvert en hausse, le Dax prenant 0,97%, sur un marché en rebond, après son plongeon causé par ses inquiétudes liées à la mutation du Covid-19 lundi. A 8h14 GMT, l'indice vedette prenait 129,15 points à 13.375,45 points, tandis que le MDax gagnait 0,66% à 30.064,06 points.

L'ensemble des places européennes a dévissé lundi, les investisseurs étant inquiets des possibles conséquences de la mutation du virus, dont la circulation en Angleterre a été jugée dimanche "hors de contrôle" par le ministre de la Santé. La plupart des pays européens ont coupé leurs liaisons avec le Royaume-Uni, où la capitale et le sud-est ont été soumis à un confinement plus strict. Mais l'autorisation d'un vaccin en Europe fait désormais espérer aux marchés une fin prochaine de la crise.

La Bourse de Paris évoluait en hausse de 0,80% dans les premiers échanges, rebondissant après sa forte chute de la veille provoquée par les craintes sanitaires. L'indice CAC 40 progressait de 42,92 points à 5.438,76 points vers 9H15. Lundi, il avait chuté de 2,43%.

Le marché parisien a notamment "l'espoir que la nouvelle souche du coronavirus ne soit qu'une mutation 'logique' du virus à l'instar de celui de la grippe chaque année", analyse John Plassard, spécialiste de l'investissement chez Mirabaud. L'Organisation mondiale de la Santé a affirmé lundi lors d'une conférence de presse que cette nouvelle souche virale n'était "pas hors de contrôle", allant à l'encontre de l'expression du gouvernement du Royaume-Uni dimanche.

De son côté, la Commission européenne a annoncé lundi qu'elle autorisait la distribution dans l'UE du vaccin anti-Covid de Pfizer-BioNTech, quelques heures après le feu vert de l'Agence européenne des médicaments (AEM).

Lundi, "les investisseurs se sont vus confrontés à la leçon si maintes fois répétée et jamais apprise qui veut que sans peur le marché ne peut progresser durablement. Néanmoins, l'espoir d'une deuxième partie de 2021 porteuse devrait maintenir un fort appétit pour le risque", estime Sebastian Paris Horvitz, stratégiste de la Banque postale AM.

La Bourse de Londres rebondissait légèrement après avoir chuté la veille dans la foulée de l'annonce de la fermeture des frontières à destination de nombreux pays depuis le Royaume-Uni à cause d'une nouvelle souche de coronavirus. L'indice FTSE-100 des principales valeurs gagnait 0,33% à 6.437,62 points vers 08H50 GMT.

"Les marchés en Europe rebondissent après avoir absorbé les implications de la nouvelle variante de coronavirus avec un peu plus de sang froid que lundi", quand les indices européens avaient chuté de quelque 3%, le FTSE s'en sortant mieux grâce à la chute de la livre, remarque Neil Wilson, analyste de Markets.com.