La Belgique a levé 2,925 milliards d'euros via des certificats de trésorerie offrant un rendement négatif, a indiqué mardi l'Agence de la dette.

Les bons avec échéance le 9 juillet ont rapporté 1,11 milliard d'euros, pour un rendement de -0,661%.

Ceux dont l'échéance est fixée au 11 mars 2021 ont permis d'engranger 1,815 milliard d'euros, et offrent eux un taux de -0,693%.

Les investisseurs se réfugiaient sur la dette des pays réputés sûrs, Etats-Unis et Allemagne en tête, faisant chuter les taux d'intérêt à des niveaux jamais atteints.

Le marché de la dette et l'ensemble des marchés financiers sont soumis à de très fortes pressions depuis l'éclatement de cette crise sanitaire à travers le monde, faisant notamment craindre des faillites massives d'entreprises en raison de mesures de confinement.

Face aux turbulences financières, les autorités tentent de rassurer: après avoir annoncé une baisse surprise des taux d'intérêt de 0,50 point le 3 mars, la Banque centrale américaine a annoncé lundi qu'elle allait injecter au moins 150 milliards de dollars par jour sur le marché monétaire.

La Banque centrale européenne est désormais très attendue et pourrait déployer jeudi un éventail de mesures, inédites pour certaines, alors que ses marges de manoeuvre sur les taux sont réduites du fait de taux déjà au plus bas.