Après avoir chuté de 2,1 % comme la veille, l'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles devait se ressaisir à l'instar de ses voisins européens jusqu'à terminer en hausse. Il regagnait finalement 0,57 % à 3.666,06 points, avec 12 de ses éléments dans le vert.

La Bourse de Paris a fini sur un net rebond jeudi (+0,93%) grâce à des indicateurs américains jugés positifs dans un marché nerveux en raison de complications dans les campagnes de vaccination. L'indice phare CAC 40 a progressé de 50,90 points à 5.510,52 points au lendemain d'un recul de 1,16% et de la plus forte chute de Wall Street depuis octobre.

La Bourse de Francfort s'est hissée à +0,33% après être descendue bien bas en première partie de séance, tandis que la Bourse de Londres était en revanche la seule grande place à reculer, de -0,63%.

Valeurs de clôture du 28 janvier 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 53,66 (52,79)
  • Ackermans + 127,90 (126,80)
  • Aedifica - 99,60 (99,80)
  • Ageas - 43,03 (43,10)
  • Aperam + 36,50 (35,00)
  • arGEN-X + 242,60 (242,00)
  • Barco + 16,33 (16,18)
  • Cofinimmo + 124,80 (124,60)
  • Colruyt - 51,50 (51,78)
  • Galapagos - 88,60 (90,50)
  • GBL + 82,94 (82,66)
  • ING + 7,45 (7,30)
  • KBC + 58,38 (57,16)
  • Proximus - 17,59 (17,91)
  • Sofina + 271,00 (266,50)
  • Solvay + 95,06 (93,42)
  • Telenet - 35,50 (36,12)
  • UCB + 86,90 (86,46)
  • Umicore - 46,42 (47,88)
  • WDP - 28,38 (28,56)

Avis des brokers pour : Ageas, Floridienne, Barco et Acacia Pharma :

Ageas (-0,2% à 43,03 euros) a été confirmé à « neutre » chez UBS, qui a toutefois relevé sensiblement son objectif de cours vers 43,9 euros. Cette révision est intervenue dans le cadre d’une étude consacrée des assureurs du Benelux, avant la publication de leurs résultats annuels. L’analyste s’est penché sur le renforcement des fonds propres et la solvabilité afin déterminer l'importance des mesures qui seront prise en faveur des actionnaires. Il constate ainsi que les perspectives pour le dividende d’Ageas sont plus favorables que chez les principaux concurrents (Aegon, ASR)

Floridienne (-8,1% à 363,05 euros) a été descendu d’« accumuler » vers « conserver » chez KBC Securities, l’objectif de cours étant fixé à 365 euros. Cette révision est intervenue suite à la vente de deux participations déficitaires, qui va permettre au groupe d'améliorer sa rentabilité.

Barco (+0,9% à 16,33 euros) a vu son objectif de cours descendre de 25 vers 22 euros chez Berenberg, qui a toutefois maintenu inchangé son avis « acheter » sur le titre. Cette révision intervient suite à la publication de résultats jugés « faibles » par l’analyste, avec des perspectives qui sont tout aussi molles pour l’année 2021. « Nous pensons néanmoins que nous allons bientôt apercevoir la lumière à la sortie du tunnel ».

Acacia Pharma (+0,6% à 3,15 euros) a été maintenu à « acheter » chez Degroof Petercam, qui a légèrement relevé son objectif de 6 vers 6,8 euros suite au lancement d’un deuxième produit (appelé BYFAVO) sur le marché américain. L’analyste table désormais sur des ventes de 233 millions d’euros pour ce produit.