La séance de ce jeudi devait rester prudemment optimiste sur les marchés européens après les commentaires rassurants de la Fed. L'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles confirmait une avance de 0,38 % en s'inscrivant à 3.941,53 points, avec 11 de ses éléments dans le vert. 

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,57 %, après avoir atteint un nouveau plus haut en plus de vingt ans, à l'issue d'une séance néanmoins hésitante. L'indice vedette CAC 40 a gagné 35,06 points à 6.165,72 points, un nouveau plus haut en clôture depuis le 1er juin 2007. Il est même monté peu après l'ouverture jusqu'à 6.171,45 points, un niveau inédit depuis le 28 novembre 2000.

Du côté de la Bourse de Francfort, le Dax gagnait 0,17 %, à 15 202.68 points. Pour finir, la Bourse de Londres était aussi au beau fixe avec un FTSE-100 en hausse de 0,83 %, à 6 942.22 points.

Valeurs de clôture du 08/04 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles.

  • AB InBev + 54,56 (53,56)
  • Ackermans - 136,90 (137,30)
  • Aedifica + 100,60 (100,30)
  • Ageas - 50,94 (51,36)
  • Aperam + 41,09 (40,66)
  • arGEN-X + 237,30 (232,80)
  • Cofinimmo = 126,40 (126,40)
  • Colruyt - 50,34 (50,82)
  • Elia + 91,55 (90,35)
  • Galapagos + 65,56 (65,10)
  • GBL + 91,32 (90,66)
  • KBC - 62,10 (62,50)
  • Melexis + 92,15 (91,45)
  • Proximus + 18,86 (18,80)
  • Sofina + 303,20 (295,60)
  • Solvay - 105,15 (106,25)
  • Telenet - 35,00 (35,26)
  • UCB - 81,00 (81,12)
  • Umicore - 46,00 (46,28)
  • WDP + 29,06 (28,90)

Avis des brokers pour Aperam, ING et Avantium :

Aperam (+1,06 % à 41,09 euros) a été confirmé à "acheter" chez Degroof Petercam, qui a relevé son objectif de 45 vers 52 euros. L’analyste s’attend à une reprise plus rapide qu’initialement prévu, la faiblesse des importations en provenance de Chine et une demande soutenue en Europe autorisant une hausse des prix pour l’acier inoxydable. "En conséquence, nous avons significativement relevé nos attentes pour le résultat opérationnel du groupe". Il estime également que le titre est valorisé de manière attractive par rapport à ses concurrents, et que la hausse des flux de trésorerie devrait permettre une poursuite du programme de rachat d’actions propres.

ING (-1,00 % à 10,39 euros) a été confirmé à "acheter" chez Kepler Cheuvreux, l’objectif étant légèrement relevé vers 14 euros. "Nous pensons que le groupe bancaire devrait sortir renforcé de la pandémie, grâce à une augmentation constante du nombre de clients et de l’offre de produits". L’analyste souligne également qu’une augmentation des taux obligataires pourrait être bénéfique au résultat du groupe. "ING est également bien placé pour augmenter ses versements aux actionnaires".

Avantium (+5,15 % à 6,12 euros) a été maintenu à "réduire" chez KBC Securities, l’objectif de cours étant toutefois propulsé de 1,75 vers 3 euros. Cette révision fait suite à l’annonce d’un accord passé avec Resilux, qui va permettre d’utiliser à plus de 50 % son unité de production de bioplastique. "Ce succès commercial nous permet aujourd’hui de relever notre objectif de cours, même si les incertitudes sur la situation financière restent importantes".