La Bourse de Londres accentuait son recul mercredi pendant le discours du Premier ministre britannique Boris Johnson au Congrès du parti conservateur lors duquel il a répété que le Royaume-Uni quitterait l'Union européenne "quoiqu'il arrive" le 31 octobre.

  • L'indice FTSE 100 chutait de 2,02% à 7.211,93 points vers 11H00 GMT.

"Je pense qu'un Brexit sans accord est probable car le parti DUP d'Irlande du nord va probablement bloquer tout contrôle douanier en mer d'Irlande, et le gouvernement irlandais ne va pas accepter de contrôles de douane près de la frontière" avec l'Irlande du nord, estime David Madden, de CMC Markets, interrogé par l'AFP.

Pas de contrôle à la frontière irlandaise

Lors de son discours le Premier ministre a déclaré que ses propositions pour le Brexit, qu'il présente comme une offre de la dernière chance, ne comprennent pas de contrôles physiques à la frontière irlandaise, point d'achoppement de la discussion avec Bruxelles. Il enjoint par ailleurs l'UE à faire des compromis.

La Bourse de Londres avait déjà ouvert en baisse à cause des craintes liées à un Brexit sans accord redouté par les milieux d'affaires et après de mauvais chiffres sur le secteur manufacturier aux Etats-Unis, faisant craindre pour la croissance mondiale.

La livre cédait aussi du terrain face au dollar à 1,2253 dollar, et à 89,14 pence pour un euro vers 11H00 GMT.