La Bourse de Bruxelles et se voisins européens devaient enregistrer une séance irrégulière, notre indice de référence repassant temporairement dans le rouge avant de terminer 0,36 % plus haut que la veille. Il clôturait à 3.677,09 points avec 11 de ses éléments en hausse, emmenés par AB InBev (58,76) et Aperam (35,45) qui gagnaient 1,96 et 1,81 %, Ackermans (121,00) et Aedifica (97,30) suivant avec des mieux de 1,60 et 1,46 %.

La Bourse de Londres a terminé en baisse, les espoirs des investisseurs sur un accord de Brexit ayant été douchés par des déclarations d'un responsable britannique, tandis que la Banque d'Angleterre a sans surprise maintenu ses taux et rachats d'actifs. L'indice FTSE-100 des principales valeurs a cédé 0,30% à 6.551,06 points.

Le ministre britannique Michael Gove a ensuite tempéré ces propos, estimant un "no deal" pour l'instant "plus probable".

La Bourse de Paris a terminé stable (+0,03%), rassurée par la réserve fédérale américaine tandis que les investisseurs attendent l'année prochaine pour se positionner de nouveau. L'indice CAC 40 a grappillé 1,78 point à 5.549,46 points. La veille, il avait progressé de 0,31%.

La Bourse de Francfort a fini en hausse, le Dax prenant 0,75%, sur un marché cultivant son optimisme, de plus en plus proche de son plus haut historique. L'indice vedette a pris 101,27 points à 13.667,25 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes a gagné 0,77% à 30.205,17 points.

Valeurs de clôture du 17 décembre 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 58,76 (57,63)
  • Ackermans + 121,00 (119,10)
  • Aedifica + 97,30 (95,90)
  • Ageas + 43,70 (43,36)
  • Aperam + 35,45 (34,82)
  • arGEN-X - 241,80 (245,00)
  • Barco + 18,08 (18,00)
  • Cofinimmo + 123,20 (122,80)
  • Colruyt - 48,70 (49,36)
  • Galapagos - 78,18 (79,12)
  • GBL + 83,00 (82,30)
  • ING - 7,95 (7,95)
  • KBC + 59,44 (59,00)
  • Proximus - 17,08 (17,14)
  • Sofina + 264,00 (262,50)
  • Solvay - 98,44 (98,96)
  • Telenet - 34,14 (34,42)
  • UCB - 87,30 (87,48)
  • Umicore + 39,22 (38,99)
  • WDP - 27,98 (28,18)

L'avis du Broker pour Xior, Galapagos et Colruyt

Xior (-0,2 % à 49 euros) a vu son objectif relevé de 57 vers 59 euros chez Kepler Cheuvreux, la recommandation étant maintenue à « acheter ». Cette révision est intervenue suite à l’annonce d’une importante acquisition sur le marché néerlandais (pour 91,5 millions d’euros) qui rend désormais inévitable une augmentation de capital de 250 millions d’euros au début de l’année prochaine mais confirme la trajectoire de croissance du portefeuille. Cette révision également fait suite à une autre révision favorable (de 54 vers 57 euros) intervenue quelques semaines plus tôt.

Galapagos (-1,2 % à 78,18 euros) a subi une vague de révisions négatives suite à l’annonce de l’échec du dossier de commercialisation aux Etats-Unis pour le Filgotinib, qui donne un sérieux coup de massue aux perspectives financières du titre à court terme. Bryan Garnier a descendu son avis vers « vendre » avec un objectif massacré de 160 vers 87 euros, tandis que de nombreux autres courtiers se sont contentés d’adapter leur objectif : de 139 vers 110 euros chez KBC Securities (« acheter »), de 112 vers 90 euros chez Degroof Petercam (« conserver »), de 200 vers 110 euros chez Insinger Gilissen (« conseillé ») et de 148 vers 113 euros chez Citigroup (« acheter »).

Colruyt (-1,3% à 48,7 euros) a été descendu d’« acheter » vers « conserver » chez Degroof Petercam, l’objectif étant fixé à 54 euros. Cette révision fait suite à l’annonce des résultats semestriels du groupe, qui ont montré une pression sur les marges et la part de marché en Belgique. « Les coûts liés à l’épidémie sont ressortis au-dessus de nos attentes ».