Malgré deux brefs passages dans le rouge, la tendance restait positive pour la Bourse de Bruxelles qui confirmait une nouvelle hausse de 0,22 % en terminant à 3.671,11 points avec 13 de ses éléments dans le vert. Sofina (274,50) se distinguait par une nouvelle hausse de 2,04 %, précédant Aedifica (98,80) et Cofinimmo (124,00) qui gagnaient 1,75 et 1,64 %, WDP (28,60) se contentant d'un mieux de 1,13 %.

La Bourse de Francfort a fini en baisse, le Dax cédant 0,21 % dans un marché perdant de son souffle après avoir affiché un record historique la veille. L'indice vedette a reculé de 28,91 points, à 13.761,38 points. Le MDax des valeurs moyennes a de son côté pris 0,84 %, à 30.912,39 points. Le Dax avait établi en matinée un nouveau record à 13.903 points avant de subir des prises de bénéfices.

La Bourse de Paris a gagné 0,42 %, profitant de l'élan insufflé par un plan de relance américain et dans la perspective d'une campagne de vaccination massive contre le Covid-19. L'indice CAC 40 a avancé de 23,41 points pour terminer à 5.611,79 points. Wall Street progressait également de son côté à la mi-séance.

La Bourse de Londres a terminé en forte hausse pour sa première séance après un long week-end et l'accord post-Brexit annoncé la veille de Noël. L'indice FTSE-100 des principales valeurs a gagné 1,55 % à 6.602,65 points sur la séance. Les investisseurs "positionnent leur portefeuille pour des injections de capitaux post-Brexit" notamment grâce à l'accord signé la semaine dernière et qui a soulagé les milieux d'affaires, relève Stephen Innes, analyste chez Axi.

Valeurs de clôture du 29 décembre 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 58,59 (58,44)
  • Ackermans - 124,00 (124,20)
  • Aedifica + 98,80 (97,10)
  • Ageas - 44,05 (44,29)
  • Aperam - 34,22 (34,44)
  • arGEN-X - 244,80 (246,00)
  • Barco + 18,26 (18,00)
  • Cofinimmo + 124,00 (122,00)
  • Colruyt + 48,74 (48,72)
  • Galapagos + 80,76 (80,38)
  • GBL + 83,20 (82,74)
  • ING - 7,77 (7,86)
  • KBC - 58,16 (58,34)
  • Proximus + 16,60 (16,59)
  • Sofina + 274,50 (269,00)
  • Solvay - 98,00 (98,04)
  • Telenet + 34,94 (34,60)
  • UCB + 86,48 (84,86)
  • Umicore + 39,41 (39,23)
  • WDP + 28,60 (28,28)

L'avis du Broker pour Telenet, Proximus et Engie

Les groupes télécoms belges ont été mentionnés à l’occasion d’études sectorielles publiées récemment par Bank of America (BoA) et par la Deutsche Bank. Proximus (+ 0,03 % à 16,60 euros) a vu ses objectifs de cours relevé respectivement vers 15,1 euros chez BoA (« vendre ») et vers 21,5 euros chez la Deutsche Bank (« conserver »). Si le premier analyste souligne une croissance attendue qui devrait rester faible, le second estime que le groupe devrait annoncer en janvier de nouveaux investissements dans le réseau de fibre de verre susceptible de soutenir le dividende sur le long terme.

Telenet (+0,98 % à 34,94 euros) a pour sa part été relevé vers 42,3 euros chez BoA (« acheter ») qui apprécie la génération d’un dividende durable et élevé (rendement autour de 8%), soutenu par une bonne croissance endogène de l’activité et par des synergies potentielles en cas d’acquisition de Voo en Wallonie. Enfin, Deutsche Bank a également relevé son objectif sur Orange Belgium (+% vers , euros) pour le porter vers 22 euros afin de l’aligner avec l’offre de rachat déposée par la maison-mère du groupe.

Engie (-1,12 % à 12,76 euros) a vu ses objectifs relevés à plusieurs reprises ces dernières semaines, notamment de 13 vers 14 euros chez Berenberg (« acheter ») qui souligne la valorisation attractive du producteur d’électricité, de 13,8 vers 16 euros chez Bank of America Merrill Lynch (qui a relevé son avis vers « acheter »), de 14,5 vers 15,5 euros chez Barclays (« surpondérer ») et de 14 vers 16 euros chez Kepler Cheuvreux (« acheter »). Chez ce dernier courtier, l’analyste apprécie l’accent mis par le courtier sur la production d’énergie renouvelable et sur les projets d’infrastructure.