La Bourse de New York a entamé la séance comme elle avait conclu la veille, profitant d'un mouvement haussier après un début de semaine difficile et des craintes face au rythme de l'inflation américaine. Vers 14H00 GMT, le Dow Jones Industrial Average montait de 0,90 % à 34 326,96 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, prenait 1,41 % à 13 309,95 points et l'indice élargi S&P 500 s'appréciait de 1,08 % à 4 157,11 points.

"Après une semaine assez volatile, il est bon de voir la Bourse progresser aujourd'hui, d'autant plus que Disney, un membre du Dow Jones, est à la peine ce matin et que les ventes au détail ont été moins bonnes que prévu", note JJ Kinahan de TD Ameritrade.

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont en effet stagné en avril par rapport à mars, lorsque les Américains avaient beaucoup consommé grâce aux chèques de relance versés par le gouvernement fédéral, selon les chiffres publiés par le département du Commerce.

Le montant total des ventes s'est élevé à 619,9 milliards de dollars en avril, comme en mars, là où les analystes tablaient sur une hausse de 1,8 %.

La production industrielle a elle continué à se redresser en avril malgré la pénurie de puces électroniques qui pénalise l'industrie automobile, selon des données de la Réserve fédérale.

Flambée de Doordash 

Mercredi et jeudi, le marché avait pris connaissance des indices sur les prix à la consommation (CPI) et les prix de gros (PPI) du département du Travail, qui avaient tous deux révélé une hausse plus forte que prévu, préoccupante pour les investisseurs.

Mais le marché a aussi bien accueilli jeudi le recul des inscriptions au chômage aux Etats-Unis ainsi que la décision des autorités sanitaires américaines de lever l'obligation du port du masque en intérieur pour les Américains vaccinés contre le Covid-19.

Du côté des entreprises, Disney chutait de 4,16 %. Disney+, la plateforme de streaming du géant du divertissement, a affiché jeudi une croissance trimestrielle de son nombre d'abonnés jugée décevante par Wall Street.

Airbnb prenait 2,51 %. La plateforme de locations de logements de particuliers a subi une perte nette de 1,2 milliard de dollars entre janvier et mars, mais s'est montrée confiante sur un retour de la croissance pour l'industrie du voyage.

Le site d'échanges de cryptomonnaies Coinbase, entré à Wall Street en avril, abandonnait 0,47 % malgré un bond de son chiffre d'affaires et de son bénéfice net au premier trimestre par rapport au trimestre précédent.

Doordash grimpait de 15,20 %. Le service de livraison de repas a dépassé les attentes des analystes et relevé ses prévisions pour l'année.