La Bourse de New York évoluait dans le vert à l'ouverture après une séance volatile la veille en pleine saison des résultats des entreprises.

A 15H00 GMT, le Dow Jones progressait de 0,23%. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, oscillait entre territoire positif et négatif pour grappiller +0,12%. L'indice élargi 500 avançait de 0,17%.

Lundi, le Dow Jones avait glissé de 0,12% à 30.960,00 points. Le Nasdaq en revanche avait avancé à un nouveau record à 13.635,99 points, en progrès de 0,69%, tandis que le S&P 500 était parvenu de peu à un nouveau sommet à 3.855,36 points en hausse de 0,36%.

"Les actions se négocient à la hausse en début de séance au milieu d'une saison des résultats qui se réchauffe et attire l'attention", notaient les analystes de Schwab alors que Johnson and Johnson (+3,42%) et 3M (+2,66%) notamment ont annoncé leurs résultats.

Les investisseurs saluaient General Electric (+6,28%) qui est repassé dans le vert en 2020. Microsoft devait annoncer les siens après la clôture.

Les marchés avaient également l'oeil sur le début d'une réunion de la Fed, la première pour 2021 alors que son ex-patronne, Janet Yellen, a été confirmée lundi soir par le Sénat au poste de secrétaire au Trésor. "Le marché devrait apprécier la nouvelle, considérant que le président de la Fed (Jerome Powell) et la secrétaire au Trésor partagent les mêmes vues sur le stimulus", soulignait Patrick O'Hare de Briefing.

Le président Joe Biden espère faire voter par le Congrès un nouveau plan de soutien économique massif de 1.900 milliards de dollars.

Sur le front économique, la confiance des consommateurs a accéléré en janvier, selon le Conference Board, s'inscrivant à 89,3 contre 87,1 le mois d'avant.

Parmi les actions, la start-up américaine de substituts de viande Beyond Meat s'envolait de 28% après avoir annoncé un partenariat avec Pepsico.

Sur le marché obligataire, le rendement à 10 ans sur les bons du Trésor était stable à 1,0364% contre 1,0295% la veille.