La Bourse de Bruxelles était en recul de 0,10 % à 4 058,02 points avec 11 de ses éléments dans le rouge. Ackermans (132,10) reculait de 1,86 % mais, ne cédait que 0,15 % on tenait compte de son détachement de coupon. Galapagos (62,50) se distinguait en rebondissant de 4,01 %, Solvay (110,25) et arGEN-X (224,90) s'appréciant de 0,87 et 0,09 % alors que UCB (75,66) perdait 1,54 %. Umicore (48,69) reculait également de 1,66 %, Aperam (44,75) restant par contre positive de 0,43 %. AB InBev (62,13) progressait de 0,02 %, Ageas (52,72) et KBC (67,48) de 0,61 et 0,36 %.

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,69 % et a atteint de nouveaux plus hauts, portée par de bons indicateurs américains et un optimisme que rien se semble pouvoir ébranler. L'indice CAC 40 a grimpé de 44,11 points à 6 435,71 points, un plus haut de clôture depuis le 19 septembre 2000. En séance il a atteint, 6.467,72 points, un niveau également inédit depuis le 20 septembre 2000. La veille, la cote parisienne avait clôturé sans tendance (+0,02 %) à l'image de ses consœurs européennes.

La Bourse de Francfort terminait la journée dans le rouge, le DAX cédant 0,28 % à 15 406,73 points. La Bourse de Londres enregistrait une perte plus légère, le FTSE-100 reculant de 0,10 % à 7 019,67 points.

Valeurs de clôture du 27/05 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 62,13 (62,12)
  • Ackermans - 132,10 (134,60) ex-cp
  • Aedifica + 106,10 (105,10)
  • Ageas + 52,72 (52,40)
  • Aperam + 44,75 (44,56)
  • arGEN-X + 224,90 (224,70)
  • Cofinimmo - 127,80 (128,10)
  • Colruyt - 49,93 (50,10)
  • Elia - 90,90 (92,35)
  • Galapagos + 62,50 (60,09)
  • GBL - 92,78 (92,98)
  • KBC + 67,48 (67,24)
  • Melexis - 84,55 (84,60)
  • Proximus - 16,83 (16,91)
  • Sofina + 332,80 (330,20)
  • Solvay + 110,25 (109,30)
  • Telenet - 31,70 (31,82)
  • UCB - 75,66 (76,84)
  • Umicore - 48,69 (49,51)
  • WDP - 31,18 (31,26

L'avis du Broker pour Ages, Retail Estates et Ahold Delhaize

Ageas (+0,6% à 52,72 euros) a été confirmé à « réduire » chez Kepler Cheuvreux, l’objectif étant relevé de 44,9 vers 48,6 euros avant la tenue de son Capital Market Day (en début de semaine prochaine). A cette occasion, le groupe va présenter son nouveau plan stratégique à trois ans. « Nous n’attendons pas de bouleversements majeurs dans les objectifs qui seront fixés, et la direction devrait également maintenir son programme de rachat d’actions ». Cette journée de rencontre avec les investisseurs devrait mettre en évidence la bonne santé des activités asiatiques. JP Morgan a pour sa part confirmé son avis « surpondérer » sur Ageas, avec un objectif grimpant de 55,9 vers 60,6 euros.

Retail Estates (+2,4% à 69,4 euros) a vu son objectif de cours relevé de 71 vers 74 euros chez Degroof Peterecam, qui a maintenu inchangé son avis « acheter » sur le spécialiste de l’immobilier commercial. « Le groupe commence cette nouvelle année dans de bonnes conditions, avec une activité opérationnelle qui est revenue aux niveaux d’avant la crise sanitaire ». L’analyste souligne également que la valorisation est élevée par rapport aux concurrents directs, mais que cette prime lui semble justifiée.

Ahold Delhaize (+1,1% à 24 euros) a été maintenu à « conserver » chez Crédit Suisse, avec un objectif légèrement remonté vers 23 euros suite à la publication de bons résultats pour le premier trimestre 2021. L’analyste met notamment en évidence la forte progression des activités en ligne pour justifier le relèvement de ses prévisions de croissance du résultat par action.

G. S e.