L'indice vedette Nikkei a accéléré jusqu'à 2,15% dans le premier quart d'heure des échanges, avant de ralentir un peu: vers 00H40 GMT il progressait de 1,65% à 23.680,68 points, tandis que l'indice élargi Topix prenait 1,36% à 1.629,83 points.

Les Américains votaient mardi pour départager le président républicain sortant Donald Trump et le démocrate Joe Biden. Les bureaux de vote fermeront progressivement d'est en ouest, les derniers clôturant à 01H00 heure locale (mercredi 06H00 GMT).

"Les marchés semblent intégrer une victoire de M. Biden", le favori des sondages depuis des mois, et des démocrates au Sénat, selon une note de Tapas Strickland, analyste de la National Australia Bank.

Le marché du pétrole continuait sur sa lancée de la veille, avec un prix du baril de brut américain WTI gagnant 1,89% à 38,37 dollars vers 00H30 GMT.

Selon plusieurs analystes, une victoire de M. Biden serait de nature à faire monter les prix de l'or noir à court terme, du fait de son projet de limiter l'exploitation du pétrole de schiste aux Etats-Unis.

Le nom du vainqueur ne sera cependant peut-être pas connu rapidement, en raison du vote par correspondance, qui risque de retarder le dépouillement dans de nombreux Etats déterminants ou de tronquer des résultats préliminaires.

Donald Trump, qui rêve de rééditer sa victoire surprise de 2016, était donné vainqueur dans les Etats de l'Indiana, du Kentucky et de la Virginie occidentale, tandis que le Vermont et la Virginie étaient censés tomber dans l'escarcelle de Joe Biden, selon les médias américains se basant sur des résultats encore très partiels.

Au niveau des devises, le dollar était stable face au yen, à raison d'un dollar pour 104,50 yens vers 00H30 GMT contre 104,49 yens mardi à 21H00 GMT.

Le billet vert faiblissait un peu en revanche face à l'euro, lequel valait 1,1738 dollar contre 1,1715 dollar la veille.