L'indice vedette Nikkei perdait 0,36% à 23.026,31 points vers 00h50 GMT, pendant que l'indice élargi Topix baissait de 0,33% à 1.608,40 points.

"Le marché japonais semble continue à évoluer sans direction claire, avec un yen moins cher face au dollar qui amortit la nouvelle des baisses à Wall Street", analysait Okasan Online Securities dans une note.

La Bourse de New York a terminé en baisse mercredi au lendemain de nouveaux records, perdant du terrain alors que la Banque centrale américaine (Fed) s'est, dans un document, montrée particulièrement prudente sur la santé de l'économie des Etats-Unis.

Le compte-rendu de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Fed a souligné que "l'incertitude qui entoure les perspectives économiques (restait) très élevée, la trajectoire de l'économie dépendant fortement de celle du virus" et de l'adoption d'un nouveau plan d'aide.

La Maison Blanche et les élus démocrates du Congrès discutent depuis plusieurs semaines de nouvelles mesures d'aide pour les entreprises et les ménages, ainsi que pour les collectivités locales et écoles, sans parvenir à se mettre d'accord.

Du côté des valeurs

ASCENSION DE PANASONIC: le titre du conglomérat électronique nippon Panasonic grimpait de 3,70% à 960,3 yens vers 00H50 GMT. Selon des informations du quotidien économique Nikkei mercredi, le japonais s'apprêterait à investir plus de 100 millions de dollars pour augmenter la capacité de production de batteries électriques pour les véhicules Tesla de son usine de batteries lithium-ion dans le Nevada, opérée avec le fabricant américain de voitures électriques.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen se stabilisait face au dollar, un dollar valant 106,07 yens vers 00h50 GMT, contre 106,12 yens mercredi à 21h00 GMT.

La monnaie européenne observait la même tendance face au yen, un euro valant 125,69 yens contre 125,63 yens la veille.

Le billet vert n'évoluait guère non plus face à l'euro, un euro s'échangeant pour 1,1845 dollar contre 1,1838 dollar mercredi à 21h00 GMT.

Les cours du pétrole étaient en légère baisse au lendemain de la réunion mensuelle des ministres de l'Opep+, qui ont maintenu mercredi leur accord de baisse de production, rappelant l'importance d'un strict respect de ces engagements pour rééquilibrer le marché de l'or noir heurté par le Covid-19.

Vers 00h50 GMT le cours du baril de brut américain WTI perdait 0,49% à 42,72 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord baissait de 0,44% à 45,17 dollars.