L'indice vedette Nikkei a gagné 0,51% à 23.204,62 points et l'indice élargi Topix a progressé de 0,48% à 1.634,23 points.

Les valeurs sont montées à Tokyo après la progression à Wall Street jeudi, mais le marché japonais "a manqué de direction" dans l'après-midi, a estimé Okasan Online Securities dans une note.

La Bourse de New York, toujours préoccupée par les inquiétudes économiques et sanitaires, a terminé modestement dans le vert jeudi, après une séance en dents de scie et au lendemain d'une lourde chute, précipitée par la dégringolade du secteur technologique.

Les investisseurs se montraient cependant de plus en plus inquiets face à la situation sanitaire mondiale, selon la firme d'analystes, avec une flambée du coronavirus notamment en France et au Royaume-Uni.

Sept autres pays de l'Union européenne connaissent aussi une évolution de la pandémie suscitant une "grande inquiétude" et des risques accrus de mortalité, selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

Du côté des valeurs

SOFTBANK GROUP : le titre du japonais SoftBank Group a gagné 1,26% à 6.164 yens au cours de la séance. Son emblématique PDG Masayoshi Son aurait réduit de plus de 800 millions de dollars la part de ses actions SoftBank Group déposées en garanties auprès de prêteurs, selon un document boursier consulté par l'agence Bloomberg, laquelle précise que plus d'un tiers des actions détenues par le milliardaire serviraient à garantir les prêts qu'il a contractés.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen remontait légèrement face au dollar, à raison d'un dollar pour 105,30 yens vers 07H10 GMT, contre 105,41 yens jeudi à 21H00 GMT.

La monnaie japonaise suivait le même mouvement face à l'euro, lequel s'échangeait pour 122,90 yens contre 123,04 yens la veille.

Un euro valait par ailleurs 1,1673 dollar, contre 1,1672 jeudi à 21H00 GMT.

Après s'être redressés jeudi dans la journée, les prix du pétrole étaient indécis vendredi en Asie, toujours sous l'influence des préoccupations qui entourent la demande et la reprise de la production et des exportations en Libye.

Vers 07H10 GMT, le prix du baril de brut américain WTI était stable à 40,31 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord prenait 0,02% à 41,95 dollars.