La Bourse de Tokyo ne prenait pas de direction claire mercredi en matinée, en dépit du sprint final de Wall Street la veille, dans l'attente des détails du plan de soutien à l'économie américaine face à l'épidémie de coronavirus.

L'indice vedette Nikkei perdait 0,15% à 19.837,51 points après 01H00 GMT, alors qu'à l'inverse l'indice élargi Topix prenait 0,79% à 1.417,83 points.

Longtemps hésitante elle aussi, la Bourse de New York a terminé sur un vif rebond de 5% mardi, après avoir plongé lundi comme les autres places financières mondiales, affolées par la guerre des prix du pétrole entre l'Arabie saoudite et la Russie.

Les mesures de "grande ampleur" promises par Donald Trump pour soutenir l'économie américaine se faisaient attendre, alors que leur présentation était initialement annoncée pour mardi.

L'administration Trump a toutefois assuré que le plan devrait bientôt être présenté, tout en révélant que sa mesure phare consisterait à réduire voire supprimer les taxes salariales jusqu'à la fin de l'année.

Le Japon a quant à lui annoncé mardi un net renforcement de ses aides pour l'économie nationale, notamment sous forme de prêts à taux zéro pour les petites entreprises du pays, dont beaucoup sont étranglées par la crise du coronavirus.

Cependant la Bourse de Tokyo avait déjà en partie intégré dès mardi les plans d'aide américain et japonais, et oscillait surtout au gré du cours du yen face au dollar.

Du côté des valeurs

- HONDA REDÉMARRE À WUHAN? Le titre du constructeur automobile Honda était bien orienté (+2,75% à 2.612,5 yens). Selon le quotidien Yomiuri Shimbun, le groupe va redémarrer mercredi son usine d'assemblage de Wuhan en Chine, à l'arrêt depuis fin janvier en raison du coronavirus. En raison de difficultés d'approvisionnement en pièces, la reprise des opérations du site devrait toutefois être graduelle, toujours selon le quotidien.

Sollicité par l'AFP, un porte-parole du groupe n'était pas en mesure de confirmer ces informations dans l'immédiat. Les autres grands constructeurs nippons progressaient également, l'action Toyota s'appréciant de 1,65% à 6.709 yens et celle de Nissan de 3,83% à 415,2 yens.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen reculait seulement légèrement face au dollar vers 01H00 GMT, à raison d'un dollar pour 104,93 yens, contre 104,48 yens la veille après la clôture de la Bourse de Tokyo, point de repère des investisseurs au Japon.

La devise nippone était quasi stable face à l'euro, qui valait 118,72 yens contre 118,80 yens la veille.

Un euro s'échangeait par ailleurs pour 1,1316 dollar, contre 1,1292 dollar mardi à 19H00 GMT.

Les cours du pétrole, qui ont nettement rebondi mardi, poursuivaient leur hausse mercredi vers 01H00 GMT: le baril de WTI gagnait 5,06% à 36,10 dollars et le baril de Brent de la mer du Nord prenait 5,83% à 39,39 dollars.