Après deux séances de gains spectaculaires, la Bourse de Tokyo a brutalement marqué le pas jeudi, alors que s'accroissent les craintes d'une flambée du coronavirus dans la capitale japonaise, dont les habitants ont été priés d'éviter les déplacements ce week-end.

L'indice vedette Nikkei, qui avait gagné 8% mercredi et plus de 7% mardi, a fini en retrait de 4,51% à 18.664,60 points, tandis que l'indice élargi Topix a cédé 1,78% à 1.399,32 points.

Les Bourses chinoises ouvrent dans le rouge

Les Bourses chinoises ont ouvert jeudi en net repli, les investisseurs faisant preuve de prudence au moment où le Sénat américain tardait à adopter un plan de relance pour la première économie mondiale.

Dans les premiers échanges, l'indice composite de la Bourse de Shanghai cédait 0,55% à 2.766,36 points. A la Bourse de Shenzhen, l'indice composite perdait 0,53% à 1.705,76 points.

A Hong Kong, l'indice Hang Seng a ouvert en baisse de 0,62% à 23.381,84 points.