L'indice vedette Nikkei a bondi de 2,66% à 27.568,15 points, un sommet inédit depuis août 1990. En cours de séance il avait aussi franchi la barre symbolique des 27.000 points pour la première fois depuis 1991.

Le Nikkei évoluait déjà depuis début novembre à des niveaux jamais vus depuis 1991.

L'indice élargi Topix a lui aussi fortement grimpé mardi (+1,74% à 1.819,18 points).

La Bourse de Tokyo avait déjà progressé lundi après la ratification dimanche soir par le président américain Donald Trump d'un plan de relance de 900 milliards de dollars.

Mais la Chambre des représentants a voté lundi en faveur d'un amendement au texte qui était réclamé par Donald Trump pour relever les chèques d'aide aux Américains à 2.000 dollars au lieu de 600 dollars dans le plan initial.

Cela a encore renforcé les attentes des investisseurs, même si cette mesure doit encore passer l'épreuve incertaine du Sénat américain pour être adoptée.

"Des chèques de 2.000 dollars c'est une grosse somme (...). Cela donnerait un coup de fouet à l'économie", a estimé Ayako Sera, stratégiste chez Sumitomo Mitsui Trust Bank citée par l'agence Bloomberg.