La famille Sioen, par l'intermédiaire de la société Sihold, lance ce jeudi une offre publique d'acquisition volontaire sur les actions de Sioen Industries, basée à Ardooie (Flandre occidentale), afin de retirer l'entreprise textile de la Bourse, comme elle l'avait annoncé en octobre dernier. Elle propose 23 euros par action. La période d'acceptation s'étend du 28 janvier au 18 février. Les résultats de la période initiale d'acceptation seront annoncés aux alentours du 25 février.

"La Bourse ne nous semble plus être la bonne plate-forme pour Sioen en tant que société industrielle de taille moyenne au profil technique prononcé. (...) Le développement et la production de nouveaux produits, ainsi que l'évolution des produits existants requièrent des investissements continus dont les rendements sont incertains et se réaliseront probablement sur une plus longue période. Cela nécessite un actionnariat engagé avec une vision à long terme pouvant convenir d'un programme d'investissement d'envergure", a souligné Michele Sioen, CEO de Sioen Industries.

Sihold détient actuellement 12 907 047 actions, soit 65,25 % des actions émises par Sioen Industries. Cette offre publique d'acquisition est subordonnée à la condition qu'à la suite de l'offre, l'offrant détienne au moins 95 % de l'ensemble des actions de Sion Industries et que, entre autres, l'indice boursier ne tombe pas en-dessous de 3 253,46 points.

La cotation de l'action Sioen s'élevait mercredi à 22,10 euros à la clôture de la Bourse de Bruxelles.