La banque centrale américaine (Fed) a laissé mercredi les taux d'intérêt inchangés mais prévenu qu'elle était désormais sur le qui-vive pour soutenir l'économie si un ralentissement se profile.

Dans une décision qui n'était pas unanime et alors que le président Donald Trump a fait pression pour une baisse des taux, la Fed a maintenu ceux-ci entre 2,25% et 2,50%.

Abandonnant son attitude de "patience" vis-à-vis d'un prochain ajustement des taux, le Comité monétaire a souligné l'aggravation "des incertitudes" économiques et "agira comme il le faut pour soutenir l'expansion", laissant entendre qu'il est prêt à assouplir à l'avenir sa politique monétaire.