Placements & Marchés

Carton rouge. Le mythique club de foot italien a sévèrement taclé l'éditeur de la franchise Fifa en signant une exclusivité avec la concurrence. À l’heure d’écrire ces lignes, la capitalisation boursière d'EA accuse une profonde entaille.

Cette semaine, le studio américain de jeux vidéo Electronic Arts a perdu les droits d'exploitation du nom Juventus dans son prochain opus de la franchise Fifa 2020. La Juve a signé l'exclusivité avec la concurrence, l'éditeur Konami aux commandes du titre phare Pro Evolution Soccer.

Un mercato qui déplaît dans les gradins de le Bourse puisque le titre EA rougit depuis l'annonce.


Avec une baisse du cours d'environ 4% sur l'ensemble des sessions écoulées, la valeur de marché du studio de gaming a perdu un milliard de dollars, oscillant en ce moment autour des 26,36 milliards.

Les investisseurs craignent naturellement que les joueurs se tournent désormais vers PES pour pouvoir jouer avec l'équipe italienne et le clone virtuel de sa vedette internationale, le capitaine Cristiano Ronaldo (photo).

Les effets seront limités, a tenté de rassurer EA, vu que les joueurs de la Juventus conserveront leurs noms et leurs morphings dans le prochain Fifa. Ils évolueront cependant sous un autre nom de club, Piemonte Calcio, et arboreront un écusson factice.