Placements & Marchés

La livre a conservé de confortables gains en fin de séance face au dollar et à l'euro mercredi après la victoire de Theresa May lors d'un vote de défiance à l'initiative de députés hostiles à l'accord de Brexit conclu avec Bruxelles.

La livre a terminé à 1,2629 dollar à 22H00 GMT, contre 1,2487 dollar mardi. Face à la monnaie unique, elle a fini à 90,02 pence pour un euro, contre 90,62 pence la veille.

L'euro, de son côté, a gagné un peu de terrain face à la monnaie américaine, à 1,1369 dollar pour un euro, contre 1,1317 dollar mardi soir.

La Première ministre britannique Theresa May a survécu mercredi à un vote de défiance organisé par son Parti conservateur, mais avec plus d'un tiers des députés l'ayant désavouée, le combat s'annonce acharné pour faire passer le texte décrié au Parlement.

"Cela met fin à l'un des nombreux dilemmes que rencontre la Première ministre, mais la situation est toujours très précaire pour elle", a réagi David Gilmore, de Foreign Exchange Analytics.

Cette victoire a permis à la livre de se maintenir en hausse face au dollar et à l'euro, la devise britannique ayant déjà un peu plus tôt fortement avancé après qu'un décompte de la BBC eut prédit une victoire de Mme May.

Celle-ci a finalement obtenu le soutien de 200 députés conservateurs, contre 117 souhaitant la voir partir, malgré sa concession faite aux Brexiters à l'origine de la tentative de renversement, qu'elle comptait quitter ses fonctions avant les législatives de 2022.

Le sentiment général était assez partagé, entre le fait que les Tories ne pourront plus chercher à déloger Theresa May pendant un an, et le camouflet que représente le détail du vote.

Theresa May participera jeudi et vendredi à un sommet européen à Bruxelles. Elle y tentera encore d'arracher aux dirigeants européens des "assurances" sur l'accord de Brexit, à même de répondre aux inquiétudes du Parlement britannique, vent debout contre le texte.

"Les Européens ont sans doute de la sympathie pour elle, mais il semble hors de question pour eux de rouvrir quelque négociation que ce soit autour de l'accord", a estimé M. Gilmore.

Concernant le dollar, les chiffres des prix à la consommation aux Etats-Unis publiés mercredi, indicateurs clé pour la Fed, ont stagné en novembre sur un mois, tandis que sur un an, l'inflation a un peu décéléré, s'inscrivant au plus bas depuis neuf mois.

Cet indicateur représente un indice supplémentaire de la possibilité que la Banque centrale américaine (Fed) puisse ralentir le rythme de hausse de ses taux d'intérêt, ayant justement pour vocation à enrayer l'inflation.

Des hausses de taux moins élevées rendent le dollar moins attractif car moins rémunérateur pour les investisseurs.

Le dollar a légèrement baissé face à la monnaie japonaise, à 113,29 yens pour un dollar, contre 113,38 yens mardi soir.

L'euro a avancé face à la devise nippone, à 128,78 yens pour un euro, contre 128,32 yens la veille.

Le franc suisse a reculé face à l'euro, à 1,1294 franc suisse pour un euro, contre 1,1241 mardi, et s'est stabilisé face au dollar, à 0,9935 franc suisse pour un billet vert, contre 0,9933 mardi soir.

La monnaie chinoise a terminé à 6,8800 yuans pour un dollar à 15H30 GMT, contre 6,9000 mardi.

L'once d'or valait 1.245,65 dollars, contre 1.243,21 dollars mardi à 22H00 GMT.

Enfin, le bitcoin s'échangeait à 3.442,13 dollars, contre 3.373,78 dollars mardi, selon des chiffres compilés par Bloomberg.