L'entreprise basée à Malmö a retenu le haut d'une fourchette de prix proposée début mai malgré les conditions turbulentes à la Bourse de New York, où les principaux indices ont terminé dans le rouge depuis le début de la semaine.

La société a officialisé dans un communiqué une information rapportée dans un premier temps par le Wall Street Journal puis confirmée à l'AFP par une source proche de l'opération.

Quelque 84,38 millions de titres sont émis à l'occasion de cette opération, ce qui permet de lever 1,43 milliard de dollars auprès de nouveaux investisseurs. Ils commenceront à s'échanger jeudi sur le Nasdaq sous le symbole "OTLY".

Oatly va récupérer environ 1,1 milliard de dollars et les actionnaires déjà présents au capital ayant décidé de vendre des parts environ 330 millions.

Les nouveaux investisseurs pourront souscrire jusqu'à 12,66 millions de titres supplémentaires.

L'émission se fait sous la forme d'"ADR" ("American Depositary Shares"), des titres attribués aux entreprises étrangères désireuses d'accéder à Wall Street.

Entreprise sponsorisée par des grands noms d'Hollywood 

L'arrivée d'Oatly à la Bourse de New York reflète l'intérêt croissant pour les produits se présentant comme des alternatives aux protéines animales.

Le chiffre d'affaires de la société qui, outre du lait d'avoine, propose aussi des glaces, des yaourts, de la crème et de la pâte à tartiner, a doublé en 2020, à 421 millions de dollars.

Fondée dans les années 1990 et présente aujourd'hui dans une vingtaine de pays, l'entreprise suédoise a pris son essor réel ces dernières années, tirée par des arguments en faveur des bienfaits des alternatives au lait pour la santé, l'environnement ou encore le bien-être animal, qui lui ont valu des batailles judiciaires avec le secteur laitier.

Starbucks a récemment mis en avant "l'accueil impressionnant" réservé à Oatly, au menu de la chaîne de cafés depuis début mars.

En juillet 2020, Oatly avait annoncé une levée de fonds de 200 millions de dollars, avec l'entrée au capital du fonds Blackstone, ou encore de la star de la télévision américaine Oprah Winfrey ou de l'actrice Natalie Portman, valorisant l'entreprise à l'époque autour de 2 milliards de dollars.

Oatly rejoint à Wall Street la start-up Beyond Meat, qui propose des steaks et saucisses à base d'aliments végétaux.

Entrée en Bourse en mai 2019 à 25 dollars l'unité, son action s'était envolée jusqu'à 234,90 dollars quelques semaines plus tard avant de se tasser. Mais à 103,80 dollars mercredi, elle valait encore plus de 4 fois son prix d'introduction.