Les bourses européennes s’effondrent dans un marché paniqué par l'aggravation de l'épidémie de coronavirus et par la chute des prix du pétrole.

L'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles a chuté de 7,58% lundi, la deuxième plus forte baisse journalière depuis sa création en mars 1991. Les Bourses ont subi de plein fouet les craintes liées à l'épidémie de Covid-19 et la dégringolade des cours du pétrole. Il faut remonter à la crise financière pour retrouver une chute journalière plus prononcée pour l'indice vedette de la Bourse de Bruxelles. Le 29 septembre 2008, il avait reculé de près de 8% en pleine débâcle du bancassureur Fortis.

En terminant la séance de ce lundi à 3.174,81 points, le Bel 20 se trouve à un plus bas depuis le 27 décembre 2018.

La Bourse de Francfort a également dégringolé, le Dax perdant 7,94%, sa plus forte baisse depuis le 11 septembre 2001. L'indice vedette a perdu 916,8 points à 10.625,02 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes a plongé de 6,70% à 23.091,71 points. Depuis le début de l'année, le Dax a perdu 19,81% de sa valeur.

La Bourse de Paris a accusé lundi sa pire chute sur une séance depuis 2008 (-8,39%). L'indice CAC 40 a dégringolé de 431 points à 4.707,91 points, dans un volume d'échanges toujours extrêmement étoffé de 11,4 milliards d'euros.

Valeurs de clôture du 9 mars 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente. 

  • AB InBev - 42,71 (47,87) 
  • Ackermans - 122,60 (129,60) 
  • Ageas - 35,47 (38,86) 
  • Aperam - 22,13 (24,49) 
  • arGEN-X - 125,60 (135,30) 
  • Barco - 163,80 (176,80) 
  • Cofinimmo - 144,00 (150,60) 
  • Colruyt - 44,73 (44,78) 
  • Galapagos - 172,10 (182,60) 
  • GBL - 75,38 (80,58) 
  • ING - 6,47 (7,55) 
  • KBC - 53,98 (58,62) 
  • Ontex - 15,93 (16,33) 
  • Proximus - 20,60 (21,86) 
  • Sofina - 201,00 (211,00) 
  • Solvay - 70,02 (77,00) 
  • Telenet - 33,44 (34,50) 
  • UCB - 84,00 (87,96) 
  • Umicore - 35,64 (39,00) 
  • WDP - 23,93 (25,58)