La Bourse de Bruxelles a entamé la semaine sur une note légèrement positive. L'indice Bel20 augmentait en effet de 0,11 % à la fermeture, à 3 942,78 points.

La Bourse de Paris quant à elle a fini dans le vert (+0,47 %). L'indice CAC 40 a gagné 28,38 points pour terminer à 6.131,34 points, un plus haut en clôture depuis le 1er juin 2007. Jeudi, la cote parisienne avait fini en hausse de 0,59 %.

Pour sa part, à la Bourse de Francfort, le Dax terminait en hausse de 0,70 %, à 15 212.68 points. Les nouvelles étaient encore meilleures à la Bourse de Londres, où le FTSE-100 gagnait pas moins de 1,28 %, à 6 823.55 points.

Valeurs de clôture du mardi 06 avril 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 54,02 (53,77)
  • Ackermans + 137,50 (137,10)
  • Aedifica - 99,50 (100,20)
  • Ageas + 51,76 (51,52)
  • Aperam + 40,61 (39,81)
  • arGEN-X + 241,20 (238,10)
  • Cofinimmo = 125,50 (125,50)
  • Colruyt - 50,66 (50,76)
  • Elia - 89,60 (94,00)
  • Galapagos - 67,00 (67,38)
  • GBL + 90,34 (89,20)
  • KBC - 62,26 (62,80)
  • Melexis + 92,60 (91,25)
  • Proximus - 18,74 (18,80)
  • Sofina + 293,40 (262,40)
  • Solvay + 107,30 (106,60)
  • Telenet - 35,02 (35,34)
  • UCB + 81,28 (81,00)
  • Umicore - 46,00 (46,51)
  • WDP + 28,66 (28,52)
Avis des brokers pour Proximus, AB InBev et RTL Group :

Proximus (-0,4% à 18,74 euros) a été confirmé à « sous-performer » chez Credit Suisse, l’objectif de cours étant descendu de 19 vers 18 euros. L’analyste souligne que le premier opérateur téléphonique belge reste son action la moins appréciée au niveau du secteur européen. « Nous avons apportés quelques modifications à nos attentes bénéficiaires, afin notamment de refléter la montée en puissance d’Orange Belgium qui continue de gagner des parts de marché en proposant des prix plus bas. Nous restons également inquiets de l’impact potentiel de l’arrivée d’un quatrième réseau mobile sur le territoire belge ».

AB Inbev (+0,5% à 54,04 euros) a été confirmé à « acheter » chez Kepler Cheuvreux, avec un objectif fixé à 67 euros avant la publication des résultats pour le premier trimestre 2021. L’analyste souligne que les perspectives restent solides en Amérique latine. « Nous avons toutefois descendu nos attentes bénéficiaires en raison des mouvements sur les marchés de change, et plus particulièrement de la baisse de la plupart des devises face au dollar ».

RTL Group (+1,5% à 51,3 euros) a été maintenu à « neutre » chez Goldman Sachs, l’objectif de cours étant relevé de 41,8 vers 55,3 euros à l’occasion de la publication d’une étude sur le secteur des médias. « Les valorisations des groupes concurrents se sont redressées suite au mouvement d'achat sur les actions cycliques ». L’analyste s’attend également à un mouvement de consolidation qui pourrait permettre au groupe d’optimiser son portefeuille, et d’augmenter ses marges bénéficiaires.