Les marchés devaient rester sur la défensive ce jour en Europe, le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles affichant un repli de 0,45 % à 3.880,73 points, avec 11 de ses éléments dans le rouge.

La Bourse de Paris a fini de son côté en baisse de 0,39 % pour la troisième séance d'affilée. L'indice vedette CAC 40 a cédé 23,18 points à 5.945,30 points au lendemain d'un recul de 0,49 %.

L'indice vedette de la Bourse de Francfort, le Dax, était quant à lui quasi-stable avec +0,03 % à 14 662.02 points, tandis que le FTSE-100 de la Bourse de Londres était en baisse de 0,40 % à 6 699.19 points.

Valeurs de clôture du 23 mars 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 53,20 (52,98)
  • Ackermans - 134,10 (134,90)
  • Aedifica + 96,80 (95,90)
  • Ageas - 48,95 (49,35)
  • Aperam - 35,41 (36,26)
  • arGEN-X - 250,60 (255,40)
  • Cofinimmo + 123,80 (121,80)
  • Colruyt + 50,34 (50,20)
  • Elia + 91,00 (89,70)
  • Galapagos - 66,54 (68,78)
  • GBL - 87,00 (87,32)
  • KBC - 62,04 (62,50)
  • Melexis - 86,40 (86,60)
  • Proximus + 17,95 (17,92)
  • Sofina - 286,00 (290,50)
  • Solvay - 105,30 (106,45)
  • Telenet = 34,80 (34,80)
  • UCB - 79,50 (81,36)
  • Umicore + 45,88 (44,82)
  • WDP + 28,02 (27,78)
Avis des brokers pour UCB, Xior et WDP :

UCB
(-2,3% à 79,5 euros) a été confirmé à "acheter" chez ING, l’objectif étant descendu de 130 vers 120 euros en dépit de résultats annuels jugés "solides" et "supérieurs aux attentes" par les analystes. L’ajustement est principalement lié à la baisse récente des cours pour l’ensemble des valeurs pharmaceutiques. "Nous restons convaincus par les perspectives de croissance pour UCB, et l’exercice 2021 devrait confirmer cette trajectoire favorable. En outre, le groupe affiche une décote significative par rapport au reste du secteur, ce qui ne se justifie pas au vu de la qualité du pipeline".

Xior (+0,7% à 46,05 euros) a été repris à "acheter" chez Kepler Cheuvreux, l’objectif de cours étant toutefois légèrement ajusté à la baisse de 57,8 vers 54 euros afin d’intégrer l’impact dilutif de la récente augmentation de capital de 179 millions d’euros. "Nous nous attendons plutôt à une opération tournant autour de 250 millions d’euros, et nous pensons que le groupe devra augmenter de nouveau son capital dès l’année prochaine afin de soutenir la dynamique de croissance pour le portefeuille".

WDP (+0,9% à 28,02 euros) a reçu un premier avis "acheter" de la part de Bank of America, avec un objectif fixé initialement à 40 euros. L’analyste s’attend à une poursuite de la dynamique favorable dans le segment de la logistique, poussée par le développement rapide du commerce en ligne. "Nous tablons sur un doublement de la croissance pour les revenus locatifs dans ce segment. En outre, nous pensons que la direction continuera d’atteindre ses objectifs pour son portefeuille".