Wall Street entamait la séance de mercredi dans le rouge à l'instar des marchés européens qui, après avoir réduit leurs pertes en fin de matinée, repartaient à la baisse suite à la hausse de l'inflation en Europe. Un timide rebond final laissait le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles terminer de 1,30 % dans le rouge à 4.021,27 points, avec 16 de ses éléments en baisse.

La Bourse de Paris a terminé en repli (-1,43 %) pour la troisième séance consécutive. L'indice CAC 40 a perdu 91,12 points à 6.262,55 points, dans un environnement de marché focalisé sur la trajectoire future de l'inflation.

L'indice Dax de la Bourse de Francfort chutait pour sa part de 1,77 %, à 15 113.56 points, et le FTSE-100 de la Bourse de Londres perdait 1,19 % à 6 950.20 points.

Valeurs de clôture du mercredi 19 mai 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 60,80 (61,42)
  • Ackermans - 133,60 (135,50)
  • Aedifica - 102,40 (103,10)
  • Ageas - 52,10 (52,64)
  • Aperam - 45,50 (46,02)
  • arGEN-X - 221,20 (230,00)
  • Cofinimmo - 126,50 (127,20)
  • Colruyt + 50,50 (50,44)
  • Elia + 91,80 (90,35)
  • Galapagos - 59,80 (61,90)
  • GBL - 89,62 (90,74)
  • KBC - 67,00 (68,24)
  • Melexis - 79,70 (80,85)
  • Proximus - 17,06 (17,22)
  • Sofina + 319,60 (319,20)
  • Solvay - 109,50 (111,20)
  • Telenet - 33,12 (33,62)
  • UCB - 77,50 (78,54)
  • Umicore - 49,94 (50,42)
  • WDP + 30,10 (29,88)

Avis des brokers pour Barco, Recticel et bpost : 

Barco (+3,7 % à 21,46 euros) a été relevé de "conserver" vers "acheter" chez Kepler Cheuvreux, l’objectif grimpant vers 24,5 euros. "Nous avons sensiblement relevé nos attentes pour 2021 et 2022 suite à la forte progression du carnet de commandes durant le premier trimestre. Le retour des travailleurs dans leurs bureaux devrait avoir un impact positif sur les ventes de Clickshare, et le profil de risque nous semble attractif".

Recticel (+5,8 % à 14,9 euros) a vu son objectif relevé de 15 vers 16 euros chez KBC Securities ("accumuler") suite à l’annonce de perspectives positives pour 2021. "La publication des nouveaux objectifs indique que la direction a décidé de passer à l’offensive suite à l’offre de rachat déposée par Greiner. Nous pensons que la direction n'acceptera pas le prix proposé (13,5 euros)".

De son côté Degroof Petercam a relevé son objectif de 417 vers 452 euros sur Bois Sauvage (-0,8 % à 374 euros), l’avis étant maintenu à "acheter". L’analyste part du principe que l’offre de 13,5 euros pour les actions Recticel ne sera pas relevée. "Si le prix proposé devait grimper vers 15 euros, notre objectif pourrait grimper vers 462 euros", mais l’analyste déplore également la mauvaise communication entourant cette opération.

Bpost (-0,1 % à 10,63 euros) a été confirmé à "acheter" chez UBS, l’objectif étant remonté de 11,55 vers 12,4 euros suite à une étude consacrée au secteur postal européen. "Nous voyons beaucoup de potentiel dans la livraison de colis et dans le développement des activités aux Etats-Unis".