L'ouverture positive de Wall Street devait soutenir les marchés européens dont les avances s'amplifiaient nettement. Notre indice vedette de la Bourse de Bruxelles regagnait ainsi finalement 0,93 % à 3.983,17 points, avec 11 de ses éléments en hausse.

La Bourse de Paris a repris du tonus (+0,74 %). L'indice CAC 40 a récupéré 45,44 points à 6.210,55 points au lendemain d'une forte baisse de 2,09 %.

La tendance était la même à la Bourse de Francfort où l'indice Dax récupérait 0,44 %, à 15 195.97 points, tandis que le FTSE-100 de la Bourse de Londres affichait une hausse de 0,52 %, à 6 895.29 points.

Valeurs de clôture du mercredi 21 avril 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 57,78 (55,73)
  • Ackermans - 131,50 (131,60)
  • Aedifica - 103,30 (104,00)
  • Ageas - 50,34 (50,70)
  • Aperam + 43,41 (42,90)
  • arGEN-X + 235,10 (227,90)
  • Cofinimmo - 128,20 (129,00)
  • Colruyt + 50,32 (49,66)
  • Elia - 90,75 (92,20)
  • Galapagos + 68,92 (65,50)
  • GBL + 90,88 (90,58)
  • KBC - 61,22 (61,72)
  • Melexis - 88,25 (88,70)
  • Proximus - 18,61 (18,63)
  • Sofina + 310,00 (308,20)
  • Solvay + 104,15 (103,60)
  • Telenet + 35,22 (35,06)
  • UCB + 82,86 (81,92)
  • Umicore + 47,65 (47,05)
  • WDP - 29,88 (30,30)

Avis des brokers pour Barco, Telenet et KBC :

Barco (+4,8 % à 19,39 euros) a enregistré deux révisions positives suite à la publication de résultats trimestriels encourageants, avec des notes relevées de "conserver" vers "acheter" chez Degroof Petercam (objectif grimpant vers 23 euros) et de "conserver" vers "accumuler" chez KBC Securities (objectif maintenu à 22 euros). Chez ce dernier courtier, l’analyste souligne la forte progression du carnet de commandes, tandis que la direction a également confirmé ses objectifs pour le reste de l’année. "Le plus dur semble être désormais derrière le groupe".

Telenet (+0,5 % à 35,22 euros) a été remonté de "neutre" vers "surperformance" chez ABN Amro, l’objectif grimpant de 35 vers 43 euros. L’analyste apprécie en premier lieu le rendement brut élevé proposé par le groupe, qui tourne actuellement autour de 8 %. "En dépit des investissements plus importants dans le futur et de l’acquisition éventuelle de Voo, nous ne pensons pas qu’il existe un risque sur le dividende. Nous pensons également que les résultats du premier trimestre ressortiront en ligne avec les attentes du consensus".

KBC (-0,8 % à 61,22 euros) a vu ses objectifs relevés à quatre reprises chez des courtiers internationaux, de 51 vers 53 euros chez UBS ("vendre"), de 62 vers 64 euros chez le Crédit Suisse ("neutre"), de 75,4 vers 76,3 euros chez Jefferies ("acheter") et de 66 vers 72,5 euros chez Citigroup ("acheter"). Ces révisions ont été réalisées avant la publication des résultats trimestriels, prévue pour le 11 mai prochain.