La valeur de la pièce de monnaie a chuté après une avancée remarquable plus tôt, avec le record de l'empilement numérique des pièces de monnaie. Le prix du bitcoin a chuté ce lundi de 7% après avoir franchi record sur record depuis fin 2020, nourrissant les inquiétudes d'une correction pour les cryptomonnaies, dont la volatilité a été pointée du doigt par le régulateur britannique.

Entre dimanche dans la matinée européenne et 08H00 GMT, le cours du bitcoin a dégringolé de 20% à 32 388 dollars, avant de remonter. Vers 09h35 GMT (10h35 à Paris), il cotait à 35 433,05 dollars, selon les données compilées par Bloomberg.

"Ce n'est pas une grande surprise" étant donné l'ampleur de la hausse récente, estime Neil Wilson, analyste chez Markets.com. Fin 2020, le prix du bitcoin a commencé à grimper, d'abord porté par l'appétit de plus en plus aiguisé des fonds d'investissements et des entreprises. Mais dans les dernières semaines de décembre et début janvier, la croissance du bitcoin a pris une ampleur qui inquiétait certains observateurs du marché.

En 2020, le prix a quadruplé, et même avec la correction des dernières heures, le bitcoin reste en hausse de plus de 20% depuis le début de l'année. Vendredi, il s'est aventuré autour de 42 000 dollars.

Un investissement à haut risque

"Quoi que vous pensiez de l'avenir des cryptomonnaies, il ne faut pas nier qu'il s'agit d'actifs très volatils, et sont donc parmi les plus risqués" des investissements, commente Laith Khalaf, analyste chez AJ Bell. Le régulateur du marché britannique, la FCA, a d'ailleurs publié ce lundi un avertissement: "si les consommateurs investissent (dans les cryptomonnaies), ils doivent être préparer à perdre tout leur argent".

Selon les connaisseurs, la baisse de la valeur du bitcoin serait liée à un dollar plus cher, rendant les autres investissements moins attrayants. Le prix de l'or a également baissé ce lundi en raison de la hausse du dollar. Il est maintenant à son plus bas niveau depuis le début du mois de décembre.

La valeur du bitcoin avait doublé en moins d'un mois. Maintenant, cette avancée semble clairement perdre de la vitesse. D'autres pièces cryptées ont également été soumises à une pression considérable. L'éther a par exemple chuté de pas moins de 20 %.