La plus célèbre des cryptodevises est repartie dans sa course aux records, et rien ne semble pouvoir l'empêcher d'atteindre la barre des 40.000 dollars, formant une escalade dangereuse pour certains analystes. 
Vers 15h00, le bitcoin dépassait la barre des 38.000 à 38.181,88 dollars, d'après la plateforme en ligne CoinMarketMap. Un prix qui ne représente pas moins qu'une progression de 6,4% en 24 heures, après un autre bond de 13% sur un jour la veille.

Autre chiffre inédit, celui de la capitalisation du marché crypto dans son ensemble, qui franchit le seuil des 1.000 milliards de dollars jeudi, d'après l'expert Timo Emden, directeur de Emden Research en Allemagne. "Comme avant, l'appétit pour les cryptomonnaies semble difficile à freiner. L'intérêt spéculatif des commerçants de détail, en particulier, reste à un niveau élevé", indique-t-il, parlant d'une "cryptofièvre".

Pour l'analyste, les investisseurs en soif de profits rapides en oublient le danger que comporte une telle envolée, mettant l'accent sur les nouveaux arrivants privés.

Une tendance remarquée en Allemagne par la plateforme numérique Kryptoszene, qui affirme que la part des Allemands envisageant d'investir dans le bitcoin s'ils avaient plus d'argent a bondi de 150% en 2021 par rapport à l'année dernière, passant de 2 à 5%.

Une pratique encore marginale pour le grand public certes, mais qui fait l'objet d'un intérêt grandissant: "le volume de recherche sur Google pour" acheter des bitcoins "atteint son plus haut niveau depuis 12 mois", affirme l'expert en ligne.