Si le bitcoin a été utilisé à ses début dans le Dark Net comme moyen d’échange par des réseaux criminels, cette réputation n’est plus. La cryptomonnaie a mûri et l’utilisation de cet instrument pour réaliser des activités illégales fait partie du passé. Plusieurs chercheurs en économie affirment même que le bitcoin peut aujourd’hui être considéré comme une valeur refuge, au même titre que l’or, faisant de cette cryptomonnaie le « nouvel or numérique ». Ceci explique sans doute pourquoi plus de cinq millions d’Européens sont prêts à investir dans les cryptomonnaies en 2021. On vous explique pourquoi.

Une histoire marquée par deux pizzas

La genèse du bitcoin est marquée par un épisode insolite qu’il n’est pas inutile de relater pour la suite. Le 19 août 2008, un certain Satoshi Nakamoto réserve le site bitcoin.org et annonce, dans la foulée, la naissance du bitcoin, via la publication d’un « livre blanc » sur internet le 31 octobre 2008. Dans cet ouvrage de huit pages, il présente l’objectif innovant de sa cryptomonnaie : « effectuer des paiements en ligne directement d’un tiers à un autre sans passer par une institution financière ». A cette époque toutefois, si le bitcoin fait l’objet d’une grande curiosité auprès des technophiles, personne n'ose se jeter à l'eau. Il faudra attendre le 22 mai 2010 pour que Laszlo Hanyecz, un développeur américain de 32 ans, décide de faire une proposition sur le forum spécialisé Bitcoin Talk : « je cherche une bonne âme qui accepterait de me livrer deux pizzas en échange de 10.000 bitcoins (Ndlr : soit l’équivalent de 310 millions de dollars au cours actuel !) ». Quatre jours plus tard, il remercie un utilisateur britannique qui a réussi à commander deux pizzas par téléphone au restaurant Papa John de Jacksonville (Floride) et publie une photo à l’appui. Ce jour est désormais connu comme le « Bitcoin Pizza Day », soit la première fois qu’un bien réel a été acquis grâce à la cryptomonnaie. Depuis, chaque 22 mai, les utilisateurs de bitcoins, depuis nombreux, sont à leur tour invités à s’offrir une pizza pour célébrer cet événement.

Anecdote supplémentaire, plusieurs personnes ont prétendu depuis 2008 être Satoshi Nakamoto. D’autres ont cru deviner qui se cachait derrière ce pseudo. En 2021, son identité reste cependant toujours inconnue.

« Je veux seulement vous dire que j'ai réussi à échanger 10.000 bitcoins contre des pizzas. Merci jercos! » © bit4you

Mais un bitcoin, c'est quoi ?

Le bitcoin (Ndlr : mot anglais qui se décompose en deux syllabes, bit : unité d’information binaire et coin : pièce de monnaie) est une cryptomonnaie servant d’instrument de paiement. Il repose sur un réseau de pair à pair sans aucune autorité centrale. Son unité de compte est limitée à 21 millions d’unités dont 19 millions circulent déjà sur le marché. Caractéristique importante : toutes les transactions en bitcoins sont enregistrées dans un registre public, consultable par tout un chacun, réputé infalsifiable et appelé « blockchain ». En pratique, une blockchain est une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette technologie offre ainsi de hauts standards de transparence et de sécurité.

Le nouvel or numérique

François Longin, chercheur et professeur de finance à l’ESSEC Business School et Konstantinos Gkillas, chercheur à l’Université de Patras, affirment dans une étude que le bitcoin peut être considéré aujourd’hui comme une valeur refuge. Pour mener à bien leur démarche, ils ont utilisé la théorie des valeurs extrêmes multivariées. « Premièrement, compte tenu des positions sur les marchés boursiers, nous constatons – à l’instar des études précédentes – que la corrélation des rendements extrêmes augmente lors des krachs boursiers et diminue lors des booms boursiers. Cela indique que le bitcoin pourrait fournir les avantages recherchés de la diversification. Un résultat similaire est obtenu pour l’or, confirmant son statut reconnu de valeur refuge en cas de crise », affirment-ils. Ils ont également trouvé une corrélation entre le bitcoin et l’or qui permettrait d’utiliser les deux actifs ensemble en cas de turbulences sur les marchés bousiers traditionnels. « Cela démontre que le bitcoin peut être considéré comme le nouvel or numérique », ont-ils conclu. (*)

J.P. Morgan s’est également exprimé en ce sens au mois de janvier dernier : « la concurrence du Bitcoin avec l'or a déjà commencé à nos yeux. Le bitcoin pourrait atteindre une valeur de 146.000 dollars (119.000 euros) s'il parvient à s'imposer comme une valeur refuge. Le mouvement favorable pour le bitcoin pourrait même être amplifié par l'arrivée des jeunes générations chez les investisseurs, plus sensibles à l'or numérique qu'aux traditionnels lingots », précisent les spécialistes de la banque de Wall Street.

(*) Gkillas, Konstantinos and Longin, François, Is Bitcoin the New Digital Gold? Evidence From Extreme Price Movements in Financial Markets (January 18, 2019). Available at SSRN: https://ssrn.com/abstract=3245571 or http://dx.doi.org/10.2139/ssrn.3245571

Obtenez un compte de démonstration gratuit

Vous êtes convaincu ? Vous souhaitez vous familiariser au bitcoin ? bit4you, la première plate-forme d'échange de cryptoactifs opérant au niveau européen à partir de la Belgique, offre à tous la possibilité d’apprendre, sans frais, le trading en ligne, soit un moyen simple et sécurisé d’acheter, de vendre, de stocker, d’échanger, d’envoyer et de recevoir des bitcoins, ainsi qu’une vingtaine d’autres cryptomonnaies. Ouvrez un compte de démonstration gratuitement et recevez 100.000 USD factices pour acheter virtuellement vos premiers cryptoactifs. Testez différentes stratégies et choisissez celle qui vous convient le mieux pour l’appliquer dans la partie réelle du site.

Le bitcoin s’est forgé un storytelling planétaire. Pourquoi la star des cryptomonnaies intrigue-t-elle tant ?
Marc Toledo, cofondateur de bit4you, nous explique pourquoi cette monnaie virtuelle a le vent en poupe.

#décrypto Tous les samedis, bit4you décrypte pour vous le bitcoin. Ne manquez pas notre prochain rendez-vous et conservez notre série de six parutions.

Contenu publicitaire n’engageant pas la rédaction

La cryptomonnaie est soumise à une volatilité extrêmement élevée. Elle n’est pas régulée, ce qui en fait un investissement risqué. Investir de l’argent coûte aussi de l’argent. Les gains éventuels réalisés en cryptomonnaies sont à déclarer.