La Commission des services financiers de la Chambre des représentants organise à partir de 17H00 GMT ce jeudi, une audition virtuelle pour faire la lumière sur le vent de folie qui a soufflé sur la place new-yorkaise le mois dernier.

Une armée d'investisseurs amateurs, échangeant notamment sur un forum du site Reddit, avait investi massivement dans plusieurs compagnies à la santé financière chancelante, notamment GameStop mais aussi les cinémas AMC ou la chaîne de magasins Bed, Bath & Beyond.

Les actions de ces groupes avaient soudainement bondi avant d'abandonner une grande partie de leurs gains dans les semaines suivantes. En se portant sur ces sociétés, les boursicoteurs avaient voulu donner tort à de grands fonds spéculatifs et à des barons de Wall Street, qui avaient misé sur un effondrement boursier de ces entreprises.

La volatilité extrême du marché a conduit régulateurs et responsables politiques américains à demander des explications. Les régulateurs veulent déterminer s'il y a eu manipulation de cours ou délit d'initié.

Keith Gill, qui s'est rendu célèbre sur Reddit et YouTube pour ses analyses sur GameStop, fera partie des intervenants. Connu sur internet sous les pseudonymes "Roaring Kitty" et "DeepFuckingValue", il avait anticipé une envolée de GameStop, bien avant la hausse de janvier.

Dans son témoignage, rendu public mercredi, M. Gill devrait réitérer sa position, se disant convaincu que "GameStop a le potentiel pour se réinventer en tant que destination ultime des joueurs au sein d'une industrie du jeu vidéo florissante de 200 milliards de dollars."

Des pressions ? 

Le cofondateur de Reddit, Steve Huffman, et le patron de l'application de courtage Robinhood, Vlad Tenev, seront également entendus. De nombreux clients de Robinhood s'étaient plaints des limitations imposées par la plateforme pour les transactions sur les titres particulièrement recherchés des boursicoteurs.

M. Tenev nie avoir voulu protéger les fonds d'investissement en agissant de la sorte et assure que la mission de son entreprise reste de rendre le marché accessible aux petits porteurs.

Seul hic : le modèle économique de Robinhood implique un contrat passé avec Citadel, un fonds d'investissement, propriétaire d'un autre hedge fund, Melvin Capital, qui a le plus perdu d'argent lors de l'ascension boursière de GameStop.

Citadel a dû renflouer Melvin à hauteur de 2,75 milliards de dollars d'après la presse américaine, après que la valeur du portefeuille du hedge fund a chuté de plus de 53% lors du seul mois de janvier. Au vu de cet important soutien financier apporté à Melvin Capital, les élus veulent s'assurer que Citadel n'a pas fait pression sur Robinhood pour le forcer à suspendre sans raison des ordres d'achat envoyés par des boursicoteurs du forum WallStreetbets de Reddit.

Le financier Ken Griffin entendu

Le puissant financier Ken Griffin, fondateur de Citadel, et Gabriel Plotkin, le patron de Melvin Capital, qui avaient parié à la baisse sur GameStop, s'exprimeront eux aussi lors de l'audition.

M. Plotkin défendra notamment la vente à découvert, qui consiste à emprunter un titre et à le vendre en espérant le racheter beaucoup moins cher à une date ultérieure pour engranger un profit, selon le texte de son propos liminaire diffusé mercredi.

Cette pratique est décriée par de nombreux responsables politiques, qui la jugent propice à une manipulation du marché et souhaitent l'interdire au grand dam des spéculateurs.

M. Plotkin devrait en outre exprimer son regret sur le fait que de nombreux messages publiés sur Reddit aient été "parsemés d'insultes antisémites envers moi et d'autres."