Les marchés européens ont, après un début de journée difficile, repris des forces, principalement grâce au report des droits de douanes américains sur les produit chinois.

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,99%, dopée par le report des taxes américaines sur les produits électroniques chinois et faisant fi d'un indicateur allemand qui avait un peu plus tôt miné son moral.

  • L'indice CAC 40 a gagné 52,76 points à 5.363,07 points, dans un volume d'échanges de 3,98 milliards d'euros. La veille, l'indice avait fini en léger repli (-0,33%).

Pour les mêmes raisons, la Bourse londonienne a clôturé en hausse de 0,33% mardi.

  • A la clôture, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a pris 24,18 points à 7.250,90 points.

Le marché britannique avait affiché en recul une bonne partie de la séance, en raison d'un contexte politique incertain avec les tensions politiques à Hong Kong.

A Francfort, le Dax a gagné 0,60%, grâce au revirement de mi-séance offert par Wall Street.

  • L'indice vedette a gagné 70,45 points sur la séance pour finir à 11.750,13 points. Le MDax des valeurs moyennes a de son côté pris 0,06%, à 25.263,95 points.

Comme ses voisins européens, l'indice francfortois a passé plus de la moitié de la séance en territoire négatif, affecté par l'indice ZEW sur le moral des investisseurs, ressorti plus bas que prévu, et à son pire niveau en 8 ans.

"Mais l'heure n'est pas à la bravoure et l'approche est encore hésitante en ce qui concerne les actions allemandes, la situation reste trop obscure et imprévisible", a conclu  Andreas Lipkow de Comdirect.