Les échanges sur le titre Coinbase sur la plate-forme électronique francfortoise Xetra cesseront après la séance de vendredi, a indiqué Deutsche Börse dans un message transmis à l'AFP.

La raison est technique: chaque entreprise cotée doit fournir à la Bourse un code individuel d'identification "LEI" (Legal Entity Identifier) long de 20 chiffres. Or, l'opérateur allemand s'est aperçu que le titre Coinbase a commencé à être négocié avec un code LEI appartenant à une ancienne entité du groupe, différente de celle finalement admise sur le Nasdaq depuis le 14 avril.

La seule manière pour Coinbase de faire reprendre le négoce de ses actions à Francfort est de demander un nouveau code "LEI" à n'importe quelle autorité publique dans le monde.

Deutsche Börse dit avoir signalé ce problème technique à la firme américaine, en attendant désormais de voir quelle sera sa réaction. A Francfort, la valeur des échanges sur le titre a totalisé environ 100 millions d'euros depuis la mi-avril, a indiqué un porte-parole de la Börse à l'AFP.

86 milliards de dollars

Coinbase, plateforme d'échanges de bitcoins entre autres cryptomonnaies, a représenté à ses débuts la plus grosse valorisation, à 86 milliards de dollars, jamais accordée à une entreprise américaine entrant en Bourse.

Le cours de l'action, à 264,50 euros mercredi, s'affiche en retrait de près de 20% par rapport à son prix d'introduction.

Le prix du bitcoin a été malmené le week-end dernier, des observateurs attribuant cela à une panne de centrales électriques chinoises, un ton plus sévère du régulateur américain ou tout simplement par l'essoufflement d'un marché surperformant depuis des mois.