La Bourse de Bruxelles a poursuis son rebond de la veille, gagnant 1,33%. L'indice Bel 20 terminait à 3.655,87 points avec 16 de ses éléments en hausse.

La Bourse de Paris a fini en nette hausse de 1,11%, effaçant entièrement les pertes de lundi. L'indice CAC 40 a grimpé de 60,73 points à 5.527,59 points. La veille, il avait pris 1,36%.

La Bourse de Francfort a fini en hausse, le Dax gagnant 1,26% et dépassant la barre symbolique des 13.500 points. L'indice vedette a pris 169,12 points à 13.587,23 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes a gagné 0,60% à 30.413,79 points.

Valeurs de clôture du 23 décembre 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente.

  • AB InBev + 55,54 (57,39)
  • Ackermans + 122,40 (119,80)
  • Aedifica + 97,80 (94,70)
  • Ageas + 43,72 (42,74)
  • Aperam + 34,84 (34,50)
  • arGEN-X - 250,60 (251,40)
  • Barco + 17,89 (17,79)
  • Cofinimmo + 121,20 (119,40)
  • Colruyt - 48,62 (48,70)
  • Galapagos + 81,60 (79,60)
  • GBL + 82,22 (81,38)
  • ING + 7,85 (7,59)
  • KBC + 58,28 (57,08)
  • Proximus + 16,57 (16,32)
  • Sofina + 264,00 (261,00)
  • Solvay + 97,50 (96,52)
  • Telenet + 34,34 (34,26)
  • UCB - 84,54 (85,30)
  • Umicore - 38,66 (38,83)
  • WDP + 28,16 (27,96)

Avis des Brokers pour Colruyt, Solvay, Euronav

Colruyt (-0,2% à 48,62 euros) a été confirmé à « conserver » chez Kepler Cheuvreux, avec un objectif relevé de 46 vers 48 euros. « Depuis que nous suivons le distributeur, nous n’avons jamais assisté à une baisse aussi importante de la part de marché pour la Belgique. Les consommateurs ont apparemment préféré se rendre dans les magasins les plus proches de leur domicile durant le confinement, et nous tablons sur un retour à la normale lorsque la vie normale reprendra son cours ». L’analyste souligne également que les objectifs de la direction semblent atteignables, et qu’il a relevé ses attentes bénéficiaires.

Solvay (+1% à 97,5 euros) a vu ses objectifs relevés à plusieurs reprises depuis le début du mois de décembre, dans le cadre d’une rotation vers des actifs plus cycliques. Kepler Cheuvreux (« conserver ») a fait progresser le sien de 70 vers 101 euros, contre une hausse de 83 vers 110 euros chez Degroof Petercam (« acheter »). Chez ce dernier courtier, l’analyste souligne la bonne résistance des résultats durant la crise du coronavirus, grâce notamment à la diversification de l’activité et aux mesures d’économies mises en place. « Nous estimons que la décote du titre reste trop élevées par rapport aux concurrents ».

Euronav (+1,5% à 6,62 euros) a récemment vu son objectif de cours descendre de 11 vers 9 euros chez ING, la recommandation étant maintenue à « acheter ». L’analyste constate que les tarifs du transport pétrolier ont fortement reculé depuis le début de la crise sanitaire, ce qui a fortement pesé sur la valorisation du titre. « Nous restons toutefois convaincus par la qualité intrinsèque de la société, et maintenons notre avis favorable ».