La Bourse de Bruxelles a clôturé en baisse (-0,21%). L'indice Bel 20  terminait à à 3.709,69 points avec huit de ses éléments en baisse.

La Bourse de Paris a terminé à l'équilibre mercredi, reprenant son souffle après un mois de novembre intense et en attendant de prochains catalyseurs, comme le rapport sur l'emploi américain ou le plan de relance aux États-Unis. L'indice CAC 40 a grappillé 1,37 point à 5.583,01 points. La veille, il avait progressé de 1,14%.

La Bourse de Londres a terminé en nette hausse de 1,23% mercredi, portée par le feu vert du Royaume-Uni au déploiement du vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19. A la clôture, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a pris 78,66 points à 6.463,39 points. Le marché britannique a connu un début de séance poussif après avoir pris près de 2% la veille et malgré la nouvelle sur le vaccin dévoilée avant l'ouverture.

La Bourse de Francfort a fini mercredi en baisse, le Dax cédant 0,52% dans un marché freiné par la hausse de l'euro et un chiffre de l'emploi américain moins bon que prévu. L'indice vedette a reculé de 69,06 points, à 13.313,24 points. Le MDax des valeurs moyennes a de son côté lâché 0,37%, à 29.242,44 points.

Valeurs de clôture du 2 décembre 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 56,12 (56,40)
  • Ackermans + 123,70 (122,90)
  • Aedifica - 94,50 (96,90)
  • Ageas + 42,59 (42,22)
  • Aperam + 32,55 (32,36)
  • arGEN-X - 238,60 (239,60)
  • Barco + 18,79 (18,77)
  • Cofinimmo - 122,20 (124,80)
  • Colruyt + 49,10 (48,86)
  • Galapagos - 103,10 (105,35)
  • GBL + 82,36 (82,24)
  • ING + 8,38 (8,36)
  • KBC + 61,98 (61,58)
  • Proximus + 17,70 (17,45)
  • Sofina + 265,00 (264,50)
  • Solvay + 97,38 (96,70)
  • Telenet - 36,10 (37,32)
  • UCB + 88,84 (87,92)
  • Umicore - 37,29 (38,59)
  • WDP - 27,40 (28,12)

Avis de Broker pour ABinbev, Aedifica et Qrf

AB Inbev (-0,50 % à 56,12 euros) a été descendu d’“acheter” vers “conserver” chez Citigroup, l’objectif étant fixé à 62 euros. Cette révision est intervenue dans le cadre d’une étude sectorielle, à l’occasion de laquelle le courtier a fait le chemin inverse sur Heineken (+0,65 % à 90,12 euros), en relevant son avis de “conserver” vers “acheter” avec un objectif propulsé de 77 vers 104 euros. Pour le brasseur néerlandais, l’analyste estime qu’il reste du potentiel haussier en dépit de la bonne performance boursière car le marché “sous-estime le potentiel d’amélioration des marges”. Pour AB Inbev, il souligne que l’endettement laisse le groupe vulnérable à une évolution défavorable des taux de change.

Aedifica (-2,48 % à94,50 euros) a vu son objectif descendre vers 125 euros chez Kepler Cheuvreux, avec une recommandation maintenue à” acheter”. Cette révision est principalement liée à l’augmentation de capital (de 459 millions d’euros) qui devrait permettre de poursuivre la stratégie de croissance du groupe. “ Nous continuons de voir beaucoup de potentiel de croissance en Europe”.

Qrf (-2,02 %% à 12,15 euros) a été confirmé à “acheter” chez KBC Securities, l’objectif de cours étant relevé de 12,5 vers 13,5 euros. Cette révision intègre l’achat d’un bâtiment à Bruges qui appartenait auparavant à Leasinvest. “L e rendement est plus élevé et le locataire (l’État belge) a un meilleur profil de risque que le reste du portefeuille. Notre appréciation sur cette transaction est positive”.