Le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles devait franchir à de multiples reprises le seuil des 4.000 points ce lundi, alors que ses voisins européens restaient partagés. Notre indice vedette avait finalement une avance de 0,46 % à 3.996,90 points, avec 14 de ses éléments en hausse à la clôture.

La Bourse de Paris a fini en légère hausse de 0,15 %, après avoir dépassé la barre des 6.300 points, plus atteinte depuis novembre 2000. L'indice vedette CAC 40 est monté de 9,62 points à 6.296,69 points, nouveau plus haut en clôture depuis novembre 2000.

A la Bourse de Francfort, le Dax chutait de 0,59 % à 15 368.39 points. Pour finir, du côté de la Bourse de Londres, le FTSE-100 perdait 0,28 %, à 7 000.08 points.

Valeurs de clôture du 19/04 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 57,06 (56,77)
  • Ackermans + 133,80 (133,40)
  • Aedifica + 102,60 (101,30)
  • Ageas + 51,44 (51,10)
  • Aperam - 43,46 (43,88)
  • arGEN-X - 230,20 (231,40)
  • Cofinimmo + 128,10 (127,20)
  • Colruyt + 49,85 (48,98)
  • Elia + 91,75 (91,00)
  • Galapagos - 65,59 (65,74)
  • GBL + 92,32 (91,78)
  • KBC + 63,28 (62,70)
  • Melexis - 91,10 (93,00)
  • Proximus + 18,74 (18,55)
  • Sofina + 310,80 (308,00)
  • Solvay - 104,85 (105,45)
  • Telenet - 35,68 (35,86)
  • UCB + 83,08 (82,24)
  • Umicore + 47,75 (47,47)
  • WDP + 29,62 (29,40)
Avis des brokers pour Unifiedpost, Econocom et Recticel : 

Unifiedpost (+3,4 % à 20 euros) a vu son objectif remonté de 33 vers 35 euros chez Berenberg, la recommandation étant confirmée à "acheter". Cette révision intègre l’acquisition du groupe allemand Crossinx, annoncée au début de la semaine passée. "Avec cette opération, le groupe rentre dans le très fermé marché allemand, ainsi que dans d’autres pays germaniques comme l’Autriche ou la Suisse. La direction s’attend désormais à une croissance organique de 30 % d’ici 2023, avec des synergies importantes qui vont augmenter les marges".

Econocom (+0,4 % à 3,48 euros) a vu ses objectifs relevés chez les principaux courtiers belges, suite à l’annonce des résultats pour le premier trimestre 2021 : vers 3,35 euros chez Kepler Cheuvreux (« conserver »), vers 2,9 euros chez KBC Securities ("conserver") et vers 3,75 euros chez Degroof Petercam ("acheter"). Chez ce dernier courtier, l’analyste souligne que la croissance du chiffre d’affaires de 4,7 % augure de bonnes choses pour le reste de l’année 2021. "Durant les prochains trimestres, nous pensons que le groupe va réaliser des acquisitions dans les pays où il est présent".

Recticel (-2 % à 13,06 euros) a été confirmé à "accumuler" chez KBC Securities, l’objectif étant relevé de 13 vers 14 euros. L’analyste a réagi par rapport aux résultats du concurrent Kingspan, qui ont montré des tendances très favorables dans le domaine de l’isolation . "Cette tendance devrait se refléter dans les résultats opérationnels du groupe, et nous attendons une croissance de 14 % durant le premier trimestre".